28 septembre 2022
spot_img
AccueilSociétéLa dépouille de Kateb Mohamed enfin rapatriée à Batna

La dépouille de Kateb Mohamed enfin rapatriée à Batna

Retenue à la morgue de l’hôpital de Marseille depuis 8 mois

La dépouille de Kateb Mohamed enfin rapatriée à Batna

L’hôpital public de Marseille où a été gardé la dépouille du jeune Mohamed Kateb.

 

Le corps sans vie du jeune Kateb Mohamed a été enfin rapatrié à Batna au sein de sa famille afin d’être enterré auprès des siens. Mohamed Kateb (25 ans) a été découvert mort à son domicile, le 18 avril dernier à Marseille.

- Advertisement -

Depuis huit mois le corps sans vie du jeune attendait à la morgue de l’hôpital de Marseille afin de subir une autopsie pour déterminer la ou les raisons exactes du décès. Sauf que les analyses toxicologiques ont duré plus longtemps que prévues. Selon les informations parvenues et adressées aux parents du défunt en date du 12 août 2017 par une correspondanc (France) la cause de sa mort  n’a toujours pas été éclairée. Entretemps les frais se sont accumulés et les services de l’hôpital de la ville ont exigé des parents le paiement de la charge de la morgue, soit un montant de 9000 euros. Faute de quoi, le corps du défunt Kateb Mohamed sera incinéré, selon le code de la loi française.

L’article paru dans Le Matin d’Algérie du 10 novembre  a éveillé les consciences des âmes charitables. Nous avons appris que Benchadi Yanis et Hicham Sid, président de l’association nationale Jil Raid, en présence de Nourdine Kateb, le père du défunt ont été reçus par Siouda Abdelkhalek, wali de Batna. Le premier responsable de la wilaya a répondu positivement à la demande du père du défunt. Le wali, selon nos sources a remis en main propre au père de famille endeuillé un chèque de 140.millions de cts, soit l’équivalent de 7000 euros.

L’association algérienne de bienfaisance installée en France en collaboration avec Yanis Benchadi de l’association nationale Jil Raid ainsi que le père du défunt ont pu se rendre en France. A son arrivée à Marseille, Nourdine Kateb, a été pris en charge par les membres de l’association, laquelle a payé les frais d’un avocat en plus d’autres charges pour permettre le rapatriement de la dépouille du jeune Kateb Mohamed dans sa ville natale (Batna).

Auteur
Abdelmadjid Benyahia

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Législatives en Italie : le parti d’extrême droite de Meloni en tête

Selon un sondage sortie des urnes, Fratelli d'Italia, le parti de la postfasciste Giorgia Meloni, est le premier parti de la Botte, avec un...

Les plus populaires

Commentaires récents