28 janvier 2023
spot_img
AccueilMondeLa famille Al Assad pèserait entre 1 et 2 milliards de dollars

La famille Al Assad pèserait entre 1 et 2 milliards de dollars

Al Assad

La fortune de la famille du président syrien Bachar al-Assad s’élève probablement à entre 1 et 2 milliards de dollars, a affirmé jeudi le département d’Etat américain.

La famille du boucher de Damas s’enrichit. La guerre qu’elle mène contre l’opposition depuis 2011 ne semble pas l’atteindre. A croire que les tentatives d’isoler le dirigeant de ce pays dévasté par la guerre n’y ont rien fait. Autoritarisme va de paire avec la prédation et la rapine. C’est connu.

Dans un rapport demandé par le Congrès, le département d’Etat américain dit ne pouvoir fournir qu’une « estimation inexacte », les Assad étant soupçonnés de posséder des biens sous des noms d’emprunt ou cachés par des montages opaques.

« Les estimations basées sur des informations accessibles à tous placent généralement la fortune de la famille Assad entre 1 et 2 milliards de dollars », affirme la partie publique du rapport, dont des pans sont classés secrets.

- Advertisement -

Les Assad sont à la tête d' »un système complexe, comprenant des sociétés-écrans et des entreprises de façade, qui sert d’outil au régime pour accéder aux ressources financières », d’après le rapport, citant des informations d’ONG et de médias.

L’estimation inclut l’épouse du président, son frère, sa soeur, ses cousins et son oncle. La plupart sont sous le coup de sanctions américaines.

Le département d’Etat dit ne pas avoir assez d’informations sur les biens des trois enfants de Bachar al-Assad, dont le plus jeune a 17 ans.

Les Etats-Unis ont imposé des sanctions visant à empêcher une normalisation avec le président syrien, qui a récupéré le contrôle de la majeure partie du territoire syrien après une décennie de guerre.

Mais d’autres pays sont sur une trajectoire contraire. En mars, Bachar al-Assad s’est ainsi rendu aux Emirats arabes unis, sa première visite dans un pays arabe depuis le début de la guerre en 2011.

Déclenchée par la répression de manifestations prodémocratie, la guerre en Syrie a coûté la vie à environ 500.000 personnes, dévasté les infrastructures du pays et déplacé des millions de personnes.

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Dissolution de la LADDH : « Un acte de despotisme », affirme le RCD

Dans un communiqué  diffusé ce lundi 23 janvier 2023,  dans sa page officielle Facebook, le RCD réagit à la dissolution " quasi clandestine" de...

Les plus populaires

Commentaires récents