30 mai 2024
spot_img
AccueilCultureLa méditation poétique de Brahim Saci

La méditation poétique de Brahim Saci

Il est souvent question du temps dans le treizième livre de poésie de Brahim Saci, intitulé, « Le Chant qui délivre ».

Masquer les messages précédents

Le temps dévore tout ; « avec nous, il joue, emportant les êtres chers, nos rêves et nos prières». Cependant la guitare du poète est juste à côté ; elle essaiera de résister. Entre fable et réalité, le poète voyage et fait voyager ses lecteurs. Mais le monde a peur.

Le mensonge contribue à accenteur les différentes angoisses des peuples. Dans un Paris artistique qui se renouvelle, qui sait donner du bonheur, le poète se promène et saisit l’inspiration.

- Advertisement -

« La voix du talentueux Azal Belkadi, me transporte ce soir en Kabylie, il rend hommage à sa mère, l’émotion ébranle la terre », confie Brahim Saci. « Je me suis rappelé ma mère, mon univers, les larmes aux yeux, le cœur en feu », ajoute le poète.

Face au malheur et au désespoir, le poète convoque une certaine sagesse. « J’ai connu l’Eden, peuvent bien souffler les peines, aujourd’hui, j’accepte la nuit », soutient le poète.

Le matérialisme détruit les valeurs, la finance s’accapare des espaces précieux de l’humain, le monde se perd. Le constat du poète est parfois cruel. Mais il se ressaisit quand il pense à son art, aux mots qui le propulsent vers le meilleur.

L’attente est celle de l’aimée partie depuis un moment. L’attente de son retour se fait cruelle. Les années passent à une vitesse vertigineuse ; l’essentiel est dans l’instant présent. Seul l’instant présent est vrai avant qu’il ne devienne poussière comme tout ce qui fait l’existence humaine. Les pouvoirs sont instrumentalisés, les médias semblent fuir la vérité, les calculs des uns et des autres ne sont pas similaires. Le poète veut juste remplir son cœur d’amour.

La chanson est également un bon compagnon dans ce désert des rapports humains heureux. « J’écoute Ezzahi, et j’oublie le gris, l’encrier se remplit, la plume revit », écrit Brahim Saci.

Elégamment préfacé par le thérapeute Hamid Salmi, chercheur en ethnopsychiatrie, Le Chant qui délivre, est un précieux livre qui pousse le lecteur sur les chemins de la méditation salvatrice.  Le poème se fait le guide de la sagesse. Il y a dans ces textes de la générosité, de l’harmonie et du questionnement. « Tu sais que le bonheur est possible, il est à tous accessible, si chacun veut se purifier, prendre un temps pour méditer », avoue Brahim Saci. Le Chant qui délivre, est un livre reposant, rempli de belles mélodies qui inventent d’autres possibilités dans un monde déroutant et bloqué.

Youcef Zirem

Le Chant qui délivre, de Brahim Saci, éditions du Net, 2023

 

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents