4 février 2023
spot_img
AccueilPrincipale"La nouvelle Algérie" : sans commentaires !

« La nouvelle Algérie » : sans commentaires !

Les Algériens font la chaîne pour un sachet de lait. Ici à Bejaia.

« La nouvelle Algérie » chère à Tebboune-Chanegriha qui passent leur temps à baver contre le peuple du Hirak-Tanekra est bien celle que montre cette photo. Mais pas seulement.

La situation générale est malheureusement bien plus terrible. L’Algérie avortée des formidables manifestations du mouvement de dissidence populaire est celle de l’arbitraire quotidien. C’est un pays de la verticale autoritaire, de l’incompétence à la tête des affaires de l’Etat. C’est un système politique totalitaire, qui ne laisse aucune marge d’expression.

N’en déplaise à ceux qui jactent dans les médias publics et autres journaux vendus aux puissants de l’heure l’Algérie est à l’arrêt. Paralysée. On est bien en peine de l’écrire.

Dans « la nouvelle Algérie » le chef de l’Etat convoque des journalistes pour l’écouter invectiver, menacer et parler d’une Algérie qui n’existe pas.

Dans « la nouvelle Algérie », on arrête et jette en prison pour une simple opinion, on accuse de terrorisme des opposants pacifiques…

Libérez les détenus ! Par Arezki Aït Larbi

- Advertisement -

C’est un pays fermé, bloqué. L’Algérie post-Hirak étouffe sous le poids de l’autoritarisme, de l’arbitraire ordinaire et de l’incapacité des autorités à remettre le pays en marche.

Ce pays qui aura vécu les plus belles marches de protestation est d’espoir se passe de commentaires aujourd’hui. Le son et l’image y sont coupés par des hommes dont la seule est de durer au pouvoir, même au prix d’un retard monstre pour le pays.

Yacine K.

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Stratégie de roulette que vous devez connaître

La roulette est un jeu tellement populaire que même Albert Einstein a tenté de le concevoir Top Methodes Roulette de gagner, mais le fait est...

Les plus populaires

Commentaires récents