18 août 2022
spot_img
AccueilIdéeLa Tunisie, ce petit voisin qui fait du bien !

La Tunisie, ce petit voisin qui fait du bien !

Kaïs Saïed

Ca y est, c’est acté ! La Tunisie vient de ratifier une nouvelle constitution qui la fait rentrer dans le monde moderne, celui de la laïcité. Mais méfiance : l’hyperprésidentialisation pourrait déboucher vers une autocratie.

Bien sûr, on peut toujours critiquer le fait que Kaïs Saied a fait passer sa constitution aux forceps, avec un taux de participation qui n’excède pas 30% sur les 9 millions d’électeurs.

Cependant, eu égard au fait que plus de 90% de ces électeurs ont voté oui, c’est donc environ 30% de Tunisiens qui adoptent l’idée d’une Tunisie laïque.

Comme l’écrivait le site tunisien Kapitalis en juin dernier : «Cela n’est qu’un premier pas. Encore faudrait-il expliquer et convaincre, que la séparation entre l’État et la religion n’est nullement une négation ou une atteinte à l’islam, que cette même laïcité constitue une barrière constitutionnelle face à l’instrumentalisation de l’islam à des fins politiciennes ». Tout est dit !

- Advertisement -

Faire passer une constitution qui élimine de facto l’article « islam religion d’État » est une prouesse non négligeable ! Il reste à espérer que chassés par la porte, les islamistes ne rentreront pas de sitôt par la fenêtre !

Quoiqu’il en soit, par ces temps de canicules, c’est une bonne bouffée d’air frais que nos voisins viennent de souffler sur le Maghreb. Respirons là à pleins poumons en attendant que nos chouyoukhs s’en mêlent, la critiquent et la dénoncent comme une atteinte à la sunna !

Kacem Madani

 

ARTICLES SIMILAIRES

1 COMMENTAIRE

  1. Je ne suis pas constitutionnaliste , mais d’après mes lectures à moua cette constitution est double tranchant car elle n’enthousiasme pas tous les tunisiens. Outre l’abstention que chacun interprétera à sa convenance.

    D’abord même si in est que dans la symbolique, dire l’Islam est religion d’Etat ou l’Etat n’a pas de religion , n’a pas plus d’impact sur la société que si on ne disait rien. Par contre ce qu’on fait , ce que les gens fait , est déterminant.

    Ensuite le Président tunisien ne dit pas : on arrête d’être musulman , mais au contraire. Le président tunisien dit que l’Etat ne peut pas avoir de religion mais la société si. Le président Tunisien ne cherche pas à singulariser son pays, par rapport à la oumma el islmmiya, loin s’en faut il dit Cha3bou ettounsi mouslimoun wa illa el 3ouroubati yantassib.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Algérie : on récolte du blé sans semer de grains !!!

  Au cours de cinq décennies, la population a connu des mutations puissantes qui ont fait basculer le pays à une  majorité urbaine de plus...

Les plus populaires

Commentaires récents