30 septembre 2022
spot_img
AccueilSociété"L’académie amazighe va filtrer les travaux sur la langue"

« L’académie amazighe va filtrer les travaux sur la langue »

Abderrezak Dourari

« L’académie amazighe va filtrer les travaux sur la langue »

L’Académie algérienne de la langue amazighe aura pour tâche de « filtrer » tous les travaux réalisés autour de cette langue en les « réorientant », a indiqué jeudi Abderrezak Dourari, professeur des sciences du langage et de traductologie et directeur du Centre national pédagogique et linguistique de l’enseignement de Tamazight (CNPLET).

Ecoutez ici l’intervention d’Abderrazak Dourari : http://podcast.radioalgerie.dz/sources/Chaine3/mp3/a94c04c2-2cf0-4e2d-87d9-fa467e8ea731.mp3

Intervenant sur les ondes de la chaine III de la radio algérienne, l’universitaire a estimé que l’Académie algérienne de la langue amazighe « aura pour tâche de filtrer tous les travaux accomplis jusque-là et de réorienter cet acquis dans le sens où Tamazight est passée au rang langue officielle ».

- Advertisement -

Sur le caractère de l’enseignement de la langue amazighe, M. Dourari a soutenu à partir du postulat attestant une diversité culturelle et linguistique des différentes régions du pays, qu’on « ne peut pas forcer des gens à une graphie bien déterminée », estimant que l’Académie de la langue amazighe « est sensée normaliser dans les trois graphies (latin, arabe, tifinagh) ».

Pour M. Dourari, cette Académie « doit fonctionner sur les principes de la linguistique qui reconnait et décrit la différence avant de passer à la normalisation de chacune des variétés et de savoir, par la suite, s’il y a un besoin d’une langue unifiée », estimant qu’il était « nécessaire » de constituer un corpus général de la langue amazighe par variétés et de constituer une base lexicale spécialisée pour chacune des variétés ».

Sur un autre registre, il a indiqué qu’avec l’institutionnalisation de Yennayer journée chômée et payée, c’est « un symbole très fort qu’on envoie à la société pour son unité et sa survie », estimant qu’à travers cette décision, « l’Etat algérien a revêtu le costume de l’Algérianité de son histoire et de sa véritable identité ».

Auteur
APS

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’imam Hassan Iquioussen arrêté en Belgique

L'imam marocain Hassan Iquioussen, visé par un mandat d'arrêt européen délivré par la justice française, a été arrêté vendredi 30 septembre près de Mons,...

Les plus populaires

Commentaires récents