23 février 2024
spot_img
AccueilCommuniquéL'Allemagne assouplit les conditions d'obtention de la nationalité

L’Allemagne assouplit les conditions d’obtention de la nationalité

Bundestag

Les députés allemands ont adopté vendredi une loi qui assouplit les conditions d’obtention de la nationalité et étend les possibilités de double nationalité pour notamment réduire la pénurie de main-d’œuvre dont souffre la première économie européenne.

Il sera désormais possible de demander la nationalité allemande après cinq ans de résidence dans le pays, au lieu de huit actuellement, en vertu de ce texte porté par le gouvernement du chancelier Olaf Scholz et validé par le Bundestag, la chambre basse du parlement.

Dans son podcast hebdomadaire, le dirigeant social-démocrate s’est félicité de l’adoption de cette loi : « Vous faites partie de l’Allemagne », a-t-il lancé en s’adressant « à tous ceux qui vivent et travaillent » dans le pays depuis des décennies.

La loi ouvrira aussi la possibilité à davantage de personnes d’avoir une double nationalité, une opportunité pour la large communauté turque d’Allemagne qui compte quelque 1,5 million de ressortissants.

- Advertisement -

« Aux Etats-Unis, il est tout à fait normal de dire que l’on est « Germano-Américain » (…) Je crois que ce sentiment d’être Allemand et Italien ou Allemand et Turc, cela correspond à la réalité de beaucoup de nos concitoyens dans ce pays », a commenté Olaf Scholz. « Reconnaître cela est une question de respect », a-t-il dit.

La double nationalité est jusqu’ici réservée aux citoyens de l’Union européenne et de la Suisse.

« Notre réforme est décisive pour la place économique allemande », a souligné la ministre de l’Intérieur, la social-démocrate Nancy Faeser, après l’adoption de la loi par le Bundestag.

« Nous sommes au cœur d’une compétition mondiale pour attirer les meilleurs cerveaux. Nous avons un besoin urgent de main-d’œuvre qualifiée dans de nombreux secteurs de notre économie », a-t-elle ajouté.

Comptant près de 82 millions d’habitants, l’Allemagne est confrontée à une démographie vieillissante qui accentue les problèmes de pénurie de main-d’œuvre.

Dans un entretien à l’hebdomadaire Der Spiegel, mis en ligne vendredi, le ministre allemand du Travail, Hubertus Heil, a indiqué avoir élargi sensiblement les possibilités juridiques pour accueillir les travailleurs en provenance d’Asie.

« J’aimerais que nous puissions attirer des têtes pensantes et des mains secourables, y compris du Vietnam et de la Thaïlande », a-t-il dit. Le personnel soignant en provenance de ces pays est notamment très prisé.

Avec AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici