1 octobre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéLe CA Batna et MSP Batna : enfin la réconciliation sportive

Le CA Batna et MSP Batna : enfin la réconciliation sportive

FOOTBALL/VIOLENCE

Le CA Batna et MSP Batna : enfin la réconciliation sportive

La direction de sûreté de la wilaya de Batna à leur tète Sassi Kaddour, chef de sûreté, a organisé jeudi 13 décembre, au siège du commissariat central, une rencontre amicale entre les présidents des comités supporters et les présidents des deux clubs, le Chabab Aurès de Batna et le MSP Batna en présence de Lazhar Bekhouch directeur à la DJS.

Cette rencontre a été initiée pour renouer les bonnes relations de travail notamment avec les comités de supporters des deux clubs. En Algérie et notamment à Batna, le phénomène de la violence dans les stades a pris, ces dernières années, une ampleur telle qu’il devient plus qu’urgent de s’y pencher sérieusement. Presque à chaque rencontre, on entend parler d’actes de violence et de vandalisme avec parfois des excès qui dépassent l’imaginaire. Il a été souvent constaté pratiquement  dans chaque match de football joué entre les équipes locales et visiteuses des dépassements provoqués par des jeunes et moins jeunes supporters durant les matchs ou après.

Lors d’un point de presse, le chef de la sûreté Sassi Kaddour a  déclaré qu’il est encore temps de remettre les choses à leur place et de se pencher sérieusement à ce genre de dépassement entraînant souvent des accidents graves, voire des inculpations personnes

“Il est possible de lutter efficacement contre ce fléau en y apportant les solutions adéquates”, ajoute-il. Quant à la question posée par le Matin d’Algérie à propos des causes essentielles qui poussent les jeunes à user de la violence provoquant même parfois des troubles, il nous a été clairement expliqué par Azzedine Hasroumi, président du comité supporters du club Chabab Aurès Batna (CAB), en compagnie du porte-parole Hocine Mestiri du club Chabab Aurès Batna (CAB), que cette violence est essentiellement due aux problèmes sociaux, économiques et politiques, au chômage, au manque de moyens de loisirs et d’évasion…”Le stade est le seul endroit  où les jeunes peuvent exprimer, extérioriser leur désarroi. Des solutions vont devoir être trouvées pour éviter toute altercation entre les supporters ; il n’est jamais trop tard pour bien faire” a souligné le président, Azzedine H.

- Advertisement -

Il est à noter que le club Chabab Aurès Batna (CAB) depuis l’installation d’une nouvelle direction et le changement de membres de son nouveau bureau exécutif  a beaucoup évolué cette saison et son classement a grimpé au 2e rang au niveau amateur, en dépit de ses faibles ressources matérielles, a-t-on appris des responsables de ce club. Il faut rappeler que CAB remonte à 1932. A ce propos, les mêmes responsables sollicitent à nouveau de la  considération auprès du wali pour encourager ce club historique.

 

Auteur
Abdelmadjid Benyahia

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Algérie-Maroc : le mal partagé  

Le fait que les autorités marocaines aient porté devant l'équipementier Adidas l'affaire du zellij pose un vrai problème sur les biens communs maghrébins. Quand bien...

Les plus populaires

Commentaires récents