31 janvier 2023
spot_img
AccueilCommuniquéLe conseil d'administration d'Interface Médias SPA communiqué

Le conseil d’administration d’Interface Médias SPA communiqué

Le Conseil d’administration d’Interface Médias SPA exprime sa stupeur et son indignation face l’arrestation du directeur de son pôle éditorial, le journaliste El Kadi Ihsane, et les conditions de sa mise en œuvre et s’insurge contre la mise sous scellés de ses locaux.

Dans son communiqué du 23 décembre 2022, le CA alertait déjà sur ce que   “le harcèlement injuste que subit depuis trois ans notre plate-forme (…) vise aujourd’hui de plus en plus clairement à nous retirer par tous moyens notre statut établi d’éditeur de presse électronique”. Cette volonté de mettre au pas Radio M et Maghreb Emergent s’est exprimée par la force brutale au détriment du droit.

En effet, tous les actes ayant conduit à la fermeture arbitraire de nos locaux ont été menés en dehors de toute légalité. La perquisition et la confiscation des équipements se sont faites sans présentation de mandat et sans que des faits délictueux ou criminels aient été établis. Enfin, la mise sous scellés ne peut être prise que sur décision judiciaire conformément à la loi de 2012 et au décret exécutif 20/332 du 22/2/2020 définissant les modalités d’exercice des activités des médias électroniques.

Les conditions de l’arrestation d’Ihsane El Kadi sont une violation flagrante du code de procédure pénale. Une arrestation en horaire indu ne se justifie que sur les cas de crime clairement établi commis en flagrant délit.

- Advertisement -

Le CA d’Interface Médias, inquiet du choix du primat de l’arbitraire, appelle à retrouver les voies de l’Etat de droit en libérant immédiatement le journaliste El Kadi Ihsane et en levant les scellés des bâtiments et des matériels d’Interface Médias.

Il exprime son indéfectible solidarité à El Kadi Ihsane, symbole flamboyant d’une Algérie qui refuse opiniâtrement d’abdiquer face à l’arbitraire.

Il salue la mobilisation de vaste pan de la société civile démocratique.

Il prend acte de la volonté des équipes éditoriales de maintenir vivante la flamme de la liberté d’expression en poursuivant, dans des conditions d’exercice minimales, leur mission de journalistes libres et indépendants.

Alger le 28 décembre 2022

Le Conseil d’administration d’Interface Médias SPA

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Au-delà du drame d’une SDF, c’est toute la société qui souffre                           ...

Quel drame que d'assister à sa propre déchéance sans que l'on ne prenne la mesure de ses errements? Fella Borsali, c'est son nom, une...

Les plus populaires

Commentaires récents