29 septembre 2022
spot_img
AccueilSociétéLe conseil local de l’ordre des architectes de la wilaya de Batna dénonce

Le conseil local de l’ordre des architectes de la wilaya de Batna dénonce

DERAPAGE

Le conseil local de l’ordre des architectes de la wilaya de Batna dénonce

Les architectes relevant du conseil de l’ordre de la wilaya de Batna sont mécontents et ont demandé l’annulation de l’attribution du concours national d’études et suivi du projet de réalisation d’un nouveau siège de l’APC d’Ichmoul située à 60 km au sud-est du chef-lieu de la wilaya de Batna.

Selon nos sources d’informations, le maître d’ouvrage c’est-à-dire l’APC  d’Ichmoul, a lancé une concours national d’études et suivi pour la réalisation d’un nouveau siège au niveau de la commune enfreignant, d’abord l’article 48 décret présidentiel 15-247 du 16 septembre 2015 portant réglementation des marchés publics qui exige que soit fixée  l’enveloppe financière prévisionnelle des travaux ainsi que la composition du jury, puis le décret exécutif no 16-224 du 22 août 2016 fixant les modalités de rémunération de la maîtrise d’œuvre en bâtiment et la circulaire no 01 du 15 novembre 2016 relative à sa mise en œuvre, qui fixent les délais minimums des études selon la catégorie de l’ouvrage soit 03 mois pour cette catégorie.

Informé par certains participants au concours, le conseil local de l’ordre des architectes a saisi l’APC d’Ichemoul par écrit pour lever les réserves  citées plus haut, malheureusement cette dernière n’en a pas tenu compte ou, selon nos sources, levé certaines d’entre elles d’une manière contraire à la réglementation puisque au lieu d’annuler le concours comme le stipule celle-ci , elle a préféré saisir les participants par un fax anonyme, deux jours avant l’expiration du délai pour leur communiquer le montant de l’enveloppe financière du projet mais aussi du changement du programme…

- Advertisement -

Passant outre toutes ces réserves, l’APC d’Ichemoul a validé ce concours en procédant à son attribution sans même avoir fait participer un représentant du CLOA comme membre du jury selon la coutume.

Devant cet état de fait, les architectes en colère ont introduit un recours collectif adressé d’abord au maître d’ouvrage ainsi qu’au Secrétaire général de la wilaya, au président de la commission des marchés de la wilaya et enfin au chef de daïra d’Ichemoul.

Ces architectes sont d’autant plus remontés que cette même APC a décidé, nous dit-on, de lancer un autre concours dans les mêmes formes et avec les mêmes infractions à la loi, concernant l’étude et suivi de gradins et annexes au stade communal, et demandent de ce fait l’annulation pure et simple de l’attribution du concours et l’élaboration de nouveaux cahiers des charges conformes à la réglementation en vigueur.

Auteur
Abdelmadjid Benyahia

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Transport des étudiants : l’application MyBus lancée en octobre

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari, a annoncé lundi, à Alger le lancement, en octobre prochain, de l'application...

Les plus populaires

Commentaires récents