27 janvier 2023
spot_img
AccueilPolitiqueLe gouvernement se plie en quatre pour calmer les nerfs des Saoudiens

Le gouvernement se plie en quatre pour calmer les nerfs des Saoudiens

Banderole contre le roi Salmane au stade d’Ain M’lila

Le gouvernement se plie en quatre pour calmer les nerfs des Saoudiens

C’est le garde des Sceaux, Tayeb Louh, en personne qui est monté au créneau pour faire justice. Il a annoncé, mardi à Alger, qu’une enquête ouverte sur l’incident de la banderole portant atteinte au souverain saoudien, déployée au stade d’Ain M’lila (Oum El Bouaghi), a fait ressortir, selon les résultats préliminaires, qu’il s’agit « d’un acte individuel et isolé ».

« Le procureur de la République, territorialement compétent a ordonné l’ouverture d’une enquête sur l’incident de la banderole portant atteinte au souverain saoudien, déployée au stade de Ain M’lila (Oum El Bouaghi) » a indiqué M. Louh à l’APS, relevant que les résultats préliminaires ont fait ressortir qu’il s’agit d’un « acte individuel et isolé ».

Pour se justifier le ministre a fait appel à l’histoire. Le peuple algérien est « attaché aux valeurs de fidélité et de loyauté est hostile à l’atteinte à ses frères, particulièrement ceux qui l’ont soutenu durant sa guerre de libération pour le recouvrement de sa souveraineté nationale », s’est enflammé Tayeb Louh.

- Advertisement -

Les supporters d’Aïn M’lila ont à l’occasion d’un match de championnat déployé une immense banderole sur laquelle ont voit le visage du président Trump et celui du roi saoudien Selmane Ben Abdelaziz. Les impertinents supporters ont écrit “two faces of the same coin », autrement dit : « les deux faces de la même pièce ». Non contents du premier message les supporters ont ajouté : “El Qods est à nous”. Manifestement cette banderole, un «acteur individuel et isolé », assure le ministre, a mis en boule la monarchie des Saoud. D’où ces sorties en cascades de l’état-major du gouvernement pour éteindre l’incendie dans les relations entre les deux « pays frères ».

Mais comment une simple banderole levée par des supporters enfiévrés a mobilisé le gouvernement ? L’aura de l’Algérie et sa diplomatie se sont-elles fragilisées à ce point pour qu’un tissu nous oblige à de telles manifestations d’excuses ? 

De plus au fond, les relations très fortes qui lient la monarchie saoudienne et les Américains ne sont un secret pour personne. Les Etats-Unis ont une base en Arabie saoudite et ce dernier bénéficie d’un soutien militaire et fait le bonheur des vendeurs d’armes US.

Auteur
Yacine K.

 




ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Matoub Lounes : les étoiles ne meurent jamais

Il aurait eu 67 ans ce mardi 24 janvier 2023. Comment rendre hommage à une légende de la stature de Lounes Matoub sans courir...

Les plus populaires

Commentaires récents