30 septembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéLe MDS dénonce la "Hogra" des associations féminines par le Wali d'Oran.

Le MDS dénonce la « Hogra » des associations féminines par le Wali d’Oran.

Privé lui même depuis 2011 de son siège du Plateau

Le MDS dénonce la « Hogra » des associations féminines par le Wali d’Oran.

Ce 27 Février deux associations d’Oran engagées dans la cause de l’Egalité entre les hommes et les femmes (FARD & AFEPEC) voient leurs locaux mis sous scellés par la Wilaya d’Oran sous le prétexte « d’absence d’agrément » alors qu’elles ont des décennies d’activité légale et que leurs dossiers de « mise en conformité » à la loi 12/06 ont été formellement réceptionnés en 2012 et 2014 et qu’elles ont pu jusque là activer sans entrave.

La DRAG de la wilaya d’Oran n’a-t-elle pas mieux à faire que de fermer de rares espaces d’actions de femmes progressistes à la veille d’un 8 Mars journée internationale de la femme.

Le panier à crabe  » subventionnivore » et parasitaire des associations clientèles, la grande masse associative wahabo-salafiste financée principalement par l’informel illégal et des associations perméables  à des stratégies d’intervention extérieure sur notre pays est-il l’objet de la ferme vigilance des instances de l’Etat ?

- Advertisement -

Tout indique malheureusement que  la pression, l’intimidation, la hogra facile et la répression sont réservées aux segments sociaux modernes et républicains qui défendent  dignement leur autonomie leurs droits par l’action citoyenne pacifique dans l’exigence du respect du Droit et des libertés publiques et individuelles constitutionnelles .

Le MDS-Oran qui poursuit son action politique, privé depuis 2011 de son siège du Plateau qu’il n’a pu encore récupérer après violation des scellés par un tiers condamné par la justice et malgré le jugement définitif de l’affaire de l’assassinat de notre camarade Ahmed KERROUMI posé par la chambre d’accusation du tribunal d’Oran comme préalable à la levée des scellés ;

       -Elève une vive protestation contre cette Enième hogra élément d’une stratégie dangereuse  d’empêchement de toute émergence de partenaires sociaux représentatifs et fiables indispensables à  une véritable  stabilisation sociale.

      – Exprime sa SOLIDARITE avec FARD et AFEPEC dans  Les initiatives qu’elles prendraient dans leur  RESISTANCE.

 

MDS -Oran Le 1er Mars 2018

Auteur
MDS Oran

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

OSRA : lettre ouverte à M. le président de la République

Nous nous permettons de nous adresser à vous pour vous faire part des positions de l’Organisation Syndicale des Retraités (OSRA) à qui le ministre...

Les plus populaires

Commentaires récents