2 avril 2023
spot_img
AccueilPolitiqueLe ministère de la Défense dément

Le ministère de la Défense dément

Affaire des « 13 officiers supérieurs arrêtés »

Le ministère de la Défense dément

Nous avons repris une information avec nos propres commentaires sur « 13 officiers supérieurs mis aux arrêts » publiée dimanche par El Watan. Cependant, dans un communiqué rendu public par ce même quotidien, le ministère de la Défense apporte un démenti clair et ferme à « ces allégations » comme il est précisé.

Par transparence, respect au droit de réponse mais aussi à nos lecteurs, nous reproduisons intégralement le communiqué du ministère de la Défense nationale. 

Le communiqué

Dans son édition parue hier, dimanche 3 février 2019, le quotidien El Watan a publié un article intitulé : «13 officiers supérieurs mis aux arrêts».

- Advertisement -

A ce titre, le ministère de la Défense nationale apporte un démenti catégorique à ces allégations et précise qu’aucune personne ne fait actuellement l’objet d’emprisonnement ou de poursuite dans cette prétendue affaire liée à la prochaine élection présidentielle.

Par ailleurs, le ministère de la Défense nationale, qui rappelle l’entière disponibilité de ses services compétents pour répondre aux doléances de l’ensemble de la corporation journalistique, dénonce avec force ces incessantes tentatives de manipulation visant l’image de l’Armée nationale populaire (ANP) et se réserve le droit de recourir devant les instances judiciaires compétentes.

Le ministère de la Défense nationale

 

Auteur
La rédaction

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Levée de fonds de la Fondation Tiregwa

Am yal aseggas neggar-d tiɣri n twizi akken ad nefk afus n tallet I usnerni n tsefka taqbaylit. Segmi I d-tlul deg useggas 2012...

Les plus populaires

Commentaires récents