26 septembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéLe Polisario avertit les organisateurs du rallye Africa Eco Race

Le Polisario avertit les organisateurs du rallye Africa Eco Race

Ibrahim Ghali
Ibrahim Ghali

Les indépendantistes sahraouis du Front Polisario ont rappelé dimanche aux organisateurs du rallye automobile Africa Eco Race que tout le territoire sahraoui était « une zone de guerre » et les ont mis en garde contre les conséquences du passage de cette course.

Les organisateurs du rallye ont annoncé que l’édition 2022, programmée du  15 au 30 octobre, traverserait le territoire disputé du Sahara occidental.

Les Sahraouis les ont invités, dans un communiqué publié par l’agence de presse sahraouie SPS, à « s’abstenir »  de « violer la légalité internationale ».

Le membre du Secrétariat national du Front Polisario, chargé de l’Europe et de l’Union européenne (UE), Abi Bouchraya Bachir a affirmé que le passage du Rallye « Africa Eco Race » par les territoires sahraouis occupés sans l’autorisation du Front Polisario constitue « un soutien clair aux objectifs des forces de l’occupation marocaine visant à annexer le Sahara occidental par la force ».

Le diplomate sahraoui a averti les organisateurs que cacher ce fait « expose les participants potentiels à des risques inconnus au regard des affrontements militaires quotidiens entre l’Armée populaire de libération sahraouie (APLS) et les forces d’occupation marocaine, et des millions de mines anti-personnel, implantées par l’occupant marocain à travers le territoire sahraoui ».

- Advertisement -

« La République arabe sahraouie (RASD, autoproclamée par le Polisario, NDLR) se réserve le droit de recourir à tous les moyens légaux et à riposter fermement à tout acte visant à porter atteinte à sa souveraineté et à son intégrité territoriale », précise le communiqué diffusé par SPS.

Selon le communiqué, le Rallye Africa Eco Race, prévu du 15 au 30 octobre prochain, suit le même itinéraire que le Rallye Paris-Dakar, à partir du sud de la France en passant par le Sénégal via la Mauritanie.

La question du Sahara occidental, ex-colonie espagnole considérée comme un « territoire non autonome » par l’Onu, oppose depuis des décennies le Maroc au Front Polisario, soutenu par Alger.

Rabat, qui contrôle près de 80% de ce territoire, propose un plan d’autonomie sous sa souveraineté. Le Polisario réclame un référendum d’autodétermination sous l’égide de l’ONU, prévu lors de la signature en 1991 d’un cessez-le-feu, mais jamais concrétisé.

Avec agences

ARTICLES SIMILAIRES

3 Commentaires

  1. Le Polisario pense et croit qu’il a une souveraineté quelque sur le sahara occidental. Depuis belle lurette, la partie utile a été récuperée par les marocains et la caravane d’Africa Eco Race y passera sous la protection meme des nations unies.

  2. Pendant que le maroc est en train de developper économiquement le Sahara, le polisario menace. Ca me rappelle les « condamnations » de l’imperialisme US par la commune de ain sefra.

    • AH vous aussi
      Dans mon temps ce fut UNJA de MAKOUDA !!!!
      Qui d’apres une recherche PHYSIQUE n’existait pas

      Cela dit
      A l’époque il y a eu un deal entre boumédiene (le dictateur et amant de la maman de bouteflika, putschiste et petit staline……) et Hassan II (Fils illégitime !!! mais super intelligent et tortionnaire, violeur de petites filles ….)
      Ce deal était le partage du Sahara occidental le règlement du conflit des frontières algéro-marocaines.
      Mais les occidentaux et l’URSS ont fait capoter le deal

      CAR CE DEAL était précurseur du renouveau de TAMAZGHA……….
      DOMAGE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Conseil de sécurité : Lavrov se lâche et claque la porte !

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni jeudi pour évoquer le dossier ukrainien. L’occasion pour la Russie de faire entendre sa voix, après...

Les plus populaires

Commentaires récents