4 février 2023
spot_img
AccueilCommuniquéLe procès de la militante Hakima Bahria est renvoyé

Le procès de la militante Hakima Bahria est renvoyé

Hakima Bahria

Le procès de Hakima Bahria est renvoyé au 6 Mars 2022 alors qu’il était initialement programmé pour le 20 février 2022 au tribunal de Bainem (Bab El Oued d’Alger). Ce procès s’inscrit dans l’affaire des manifestants arrêtés vendredi 21 mai 2021 à Alger.

La jeune militante du Hirak/Tanekra Hakima Bahria est en liberté provisoire depuis le 14 juillet 2021. Hakima Bahria a été placée sous mandat de dépôt, par le juge d’instruction du tribunal de Bainem le 25 mai 2021, selon le CNLD.
Les chefs d’inculpation retenus contre elle : atteinte à l’unité nationale, incitation à attroupement, attroupement non armé, publication de fausses informations, outrage à corps constitué, publications pouvant porter atteinte à l’unité nationale, mettre en danger la vie d’autrui.
Des centaines d’activistes sont en effet sous contrôle judiciaire, selon plusieurs organisations de défense des droits de l’homme.
Plus de 300 détenus d’opinion croupissent dans les prisons pour avoir exprimé leur opposition au régime et ses pratiques.
L.M.
ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Mohamed Iguerbouchène : rhapsodies kabyles

Qui a dit que la musique kabyle a pour synonyme exclusif le « chti’h r’dih » folklorique habituel ? Et qui mieux que Mohamed...

Les plus populaires

Commentaires récents