13 juillet 2024
spot_img
AccueilA la uneLe régime s'acharne sur Mohamed Tadjadit

Le régime s’acharne sur Mohamed Tadjadit

Mohamed Tadjadit

La justice s’acharne contre le poète Mohamed Tadjadit. L’enfant terrible du Hirak/Tanekra ne compte plus les convocations, les arrestations et les emprisonnements depuis février 2019. Dernière décision, le juge d’instruction près du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a décidé de transférer le dossier de Mohamed Tadjadit, à la section correctionnelle près du même tribunal.

Dans l’attente de programmation du procès. Mohamed Tadjadit est remis en liberté !

Il est manifeste que le pouvoir a peur du poète. Car le poète peut être cette étincelle qui pourrait allumer le feu de la dissidence. Pourquoi sinon cet acharnement machiavélique ?

Le jeune protestataire est une vieille connaissance des services de sécurité. La chambre d’accusation près de la cour d’Alger a placé le 27 octobre 2022 sous mandat de dépôt Mohamed Tadjadit.

Mohamed Tadjadit est placé en détention provisoire depuis le jeudi, 27 octobre 2022. Il est poursuivi pour trois accusations en correctionnel : « Publication des publications mensongères »,  » diffusion en direction du public des publications de nature à nuire à l’intérêt national  » et » incitation à l’attroupement non-armé « .

- Advertisement -

Il a été enlevé par les services de sécurité lundi, 24 octobre 2022 devant chez lui, à Reghaia, Alger. Il est rentré depuis en grève de la faim pour protester contre son arrestation arbitraire.

Sa garde à vue a été prolongée hier au niveau du centre de la police judiciaire, Trolard, situé à Alger centre. La police a procédé à la perquisition du domicile familial, situé à Hraoua, dans la wilaya d’Alger.

Ce n’est pas la première, il retourne à la prison pour la quatrième fois en 3 ans. La dernière fois, il a passé 16 mois de détention et il n’a été libéré que le 07 octobre 2022, après avoir purgé sa peine.

L’appel de l’ex-détenu d’opinion, Mohamed Tadjadit, introduit à l’encontre de la décision du juge d’instruction près du tribunal de Sidi M’Hamed, à Alger, est programmé pour le dimanche, 07 novembre 2022, devant la chambre d’accusation près de la cour d’Alger, à Ruisseau.

Il y a lieu de rappeler que Tadjadit a quitté la prison le 7 août dernier après avoir purgé sa peine de 16 mois.

Sofiane Ayache

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents