26 septembre 2022
spot_img
AccueilCultureLe siècle de Slimane Azem

Le siècle de Slimane Azem

Commémoration de son centenaire dans plusieurs villes du Canada

Le siècle de Slimane Azem

L’aède de la chanson engagé kabyle Slimane Azem est né le 19 septembre 1918 et est décédé le 28 janvier 1983. D’ici quelques jours il aurait eu 100 ans s’il était encore vivant. Plusieurs associations et organisations kabyles du Canada s’apprêtent à marquer  une telle commémoration dans trois grandes villes canadiennes.

D’abord à Montréal où réside l’écrasante majorité de Kabyles, un collectif du nom Amazday Tajmilt i dda Sliman est formé à Montréal pour marquer le centenaire de celui qui avait une place unique chez les mélomanes kabyles, toutes générations confondues. Un programme riche est concocté à l’occasion qui va durer toute la journée du 22 septembre de 10h00 du matin à minuit. Il comprend:

10:00 à 13:00 – BBQ familiale au Parc Jarry

* 13:30 a 16:30 – Projection d’un documentaire TQ5 sur Slimane Azem suivi de conférences-débat au Théâtre le Château (6956 St Denis St, Montréal, QC H2S 2S4. Métro: Jean Talon) avec un panel de conférenciers dont Karima Ouazar, Karim Achab, Racid At Ali uQasi et Bruno Azem. Ce dernier étant l’invité d’honneur qui nous vient de France pour nous parler de son oncle Dda Slimane avec qui il a passé une partie de sa vie.

- Advertisement -

* 19:00 à 21:00 – Une pièce théâtrale sur Slimane Azem avec les artistes Kamal Sehaki, Lyes Moussaoui et Smail Sider. La pièce sera suivie d’une chorale.

Azem

–  21:00 à 23:30 – Une soirée musicale au théâtre le château qui sera animée par les artistes suivants: Zahia Belaid, Achour Zanoutène et Amar Hamel. Ils seront accompagnés par des musiciens professionnels sous la direction artistique de Rafik Abdeladim. Il s’agit de Sylvain Plante à la batterie, Mourad Benfodil à la basse, Hakim Cherif aux percussions et Rayan au Clavier.

Le prix du billet est fixé symboliquement à 25$ BBQ inclut et gratuit pour moins de 12 ans. La recette qui sera dégagé sera envoyée aux jeunes du village de naissance de Slimane Azem pour reconstruire sa propre maison en état de dégradation très poussé.  

La semaine d’après, soit le 29 septembre 2018, toujours à Montréal le Centre Amazigh de Montréal organisera la 5ème édition de ses Poésiades d’expression kabyle sous le slogan D aγrib d Aberrani en hommage à Slimane Azem. Un record de 25 poètes et poétesses seront présents à cette journée qui débutera à 14h au Centre Humaniste du Québec, sis 1225 boulevard St-Joseph Est. Montréal.

Le 28 septembre 2018 l’école AZAR pour l’enseignement de la langue kabyle dans la ville de Québec, capitale nationale de la province du Québec, organisera un hommage à Slimane Azem à l’université Laval, pavillon Alphonse-Desjardins, sis 2325 rue de l’université (Salle ADJ-2326). Au programme la chorale des élèves chantera Dda Sliman et Bruno Azem qui donnera une conférence sur le thème suivant : Slimane Azem, le sage, le visionnaire.

Le   30 septembre 201, l’Association Culturelle Amazigh d’Ottawa-Hull (ACAOH) et la Fondation Tiregwa qui co-organiseront le centenaire de Slimane Azem au Heron Communauty Center, sis 1480 Heron Road, Ottawa. Au programme la chorale de chants kabyles Tilleli, la poétesse Farida Eldjama, le poète-dramaturge Arab Sekhi et Bruno Azem qui nous relatera les moments vécus avec son oncle, Dda Sliman.

A noter que Bruno Azem, l’invité d’honneur du centenaire Slimane Azem, au Canada, est le fils de Ouali Azem, le frère de Slimane Azem, son aîné de 5 ans. Il est né en 1950 à Agouni Gueghrane ou il a vécu jusqu’à 1958 avant d’immigrer en France avec ses parents. Plus exactement à Chelles au département de Seine-et-Marne (Région Île-de-France) ou son père s’est installé.

Azm

En 1963 son père a acheté une grande ferme en faisant venir ses frères. Slimane Azem y venait de temps à autres pour se ressourcer et se reposer auprès d’eux. Il restait plus ou moins longtemps. Pas loin à Moissac au département de Tarn-et-Garonne (Région Occitanie), en 1963, son oncle qu’il appelait affectueusement Vava Sliman, avait acheté une ferme avec un terrain agricole de 3 hectares qui lui rappelle sa Kabylie. Il le labourait en implantant des tomates, autres légumes et toutes sortes de fruits comme les figues, les pommes, les prunes, les poires et les grenades. C’était une façon à lui de vivre sa Kabylie natale.

Le petit Bruno partait souvent aider Vava-s Slimane à labourer son terrain avec un tracteur. C’est là ou il a côtoyé de plus prêt son adorable oncle, duquel il a puisé et appris beaucoup de choses. Une véritable école de sagesse et du savoir kabyle dit-il. Ceci a duré jusqu’à 1970 quand Bruno est appelé au service militaire à Toulouse pour une année. Une fois le service accompli, il descendait sur Paris pour travailler dans la bureautique dans diverses banques jusqu’à 1980. Ensuite il a travaillé dans une entreprise d’équipements automobiles pour différentes marques (Renault, Peugeot, Citroën, …), ou il est resté jusqu’à sa retraire en 2011. A Paris Bruno ne ratait aucun concert de son oncle de 1971 jusqu’à son dernier concert en 1982 à la prestigieuse salle de l’Olympia. Soit, une année avant sa mort.

En 2016, Bruno Azem a fondé l’association des amis de Slimane Azem à Toulouse pour perpétuer la mémoire de son oncle, le poète éclairé et le visionnaire kabyle, avec des commémorations périodiques un peu partout en France.

VOIR : https://www.facebook.com/taq.tv/videos/2269811953251388/

 

Auteur
Collectif Hommage à Slimane Azem

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

LaLiga : Rodrygo et Valverde régalent le Real

Que s’est-il passé en LaLiga la semaine dernière ? Voici les 10 histoires marquantes, de la victoire du Real Madrid dans le derby au...

Les plus populaires

Commentaires récents