2 octobre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéLe Snap appelle à un rassemblement le 1er février à Bab Ezzouar

Le Snap appelle à un rassemblement le 1er février à Bab Ezzouar

Après le licenciement de ses deux cadres

Le Snap appelle à un rassemblement le 1er février à Bab Ezzouar

Le syndicat national des postiers nous a fait parvenir le communiqué suivant.

« La direction d’Algérie Poste, persistant dans ses vaines tentatives d’empêcher les postiers de se doter d’un authentique syndicat autonome, continue de faire fi d’une décision de justice définitive rendue en faveur des deux leaders syndicaux du SNAP (le chargé de communication M. Tarek Ammar Khodja et le président M. Mourad Nekache) qui ont été arbitrairement licenciés durant l’été 2014. En effet un jugement doté de la force exécutoire émanant du tribunal d’El Harrach et énonçant la réintégration des deux syndicalistes a été rendu en septembre 2015. Le dit jugement a été notifié à la direction générale d’Algérie Poste en date du 07/10/2015 par un huissier de justice. Le Droit est dit. Mais hélas les dirigeants de l’établissement public « Algérie Poste » continue dans leur logique du déni.
Combien de temps encore pouvons-nous tolérer cette INJUSTICE ?
Il est temps de réagir.
Exigeons nos libertés syndicales et la réintégration immédiate de nos camarades.
Le SNAP, avec le soutien de l’intersyndicale, appelle les postières et les postiers à observer un sit-in devant le siège de la direction générale d’Algérie Poste à Bab Ezzouar, le jeudi 01 février 2018 à 10H30.
Tous unis pour les libertés syndicales.
La dignité du postier passe par la construction de son syndicat authentique le SNAP.
S’unir, lutter et vaincre ensemble

 

- Advertisement -

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Procédure de fermeture d’une mosquée «radicale» en France

Le ministre de l'Intérieur français, Gérald Darmanin, récidive. Il a lancé mercredi la procédure de fermeture administrative d'une mosquée à Obernai (Bas-Rhin), accusée de...

Les plus populaires

Commentaires récents