21 février 2024
spot_img
Accueil360°Le tabagisme tue chaque jour 45 Algériens

Le tabagisme tue chaque jour 45 Algériens

Santé

Le tabagisme tue chaque jour 45 Algériens

À l’occasion de la journée mondiale sans tabac, qui coricide avec le 31 mai de chaque année,  l’Organisation Mondiale de la Santé met l’accent sur le risque cardio-vasculaire induit par la cigarette.

Il suffit d’une cigarette par jour pour mettre notre cœur en danger, mettent en garde les spécialiste, qui précisent que le risque de faire un accident cardio-vasculaire augmente de 48 % chez les hommes, et de 57 % chez les femmes, par rapport à un non fumeur, prévient les spécialistes.

En Algérie, le tabagisme  c’est plus de 15000 morts pars an et une moyenne de 45 décès par jour. Des chiffres qui font froid dans le dos.

- Advertisement -

Lors de son passage mercredi  à l’émission L’invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, le président du Conseil national de l’Ordre des médecins, le Dr Mohamed Bekkat  Berkani, a affirmé  que la lutte contre le tabagisme passe par un renforcement de la prévention et une application effective des lois interdisant de fumer dans les espaces publics

«Il faut une application des lois qui existent et des campagnes quotidiennes à travers lesquelles on frappe les imaginations sur les ravages du tabagisme au sein de la société algérienne », a déclaré Dr Berkani. 

Rappelant l’existence d’une loi interdisant de fumer dans l’espace public, il a plaidé pour une application de ces textes, qui sera accompagnée par  une véritable communication dans les médias, qui ont un « grand rôle à jouer » dans la sensibilisation contre le tabagisme. 

«Une journée de lutte contre le tabagisme, ça ne suffit pas : il faut une pression constante, durant toute l’année, contre ceux qui fument déjà et  œuvrer à empêcher surtout les jeunes de commencer à fumer», a-t-il soutenu, défendant des mesures de dissuasion et « une publicité médiatique plus  régulière qui montrerait la dangerosité de s’adonner au tabac qui est source de maladies chroniques.

L’enquête nationale multi-indicateurs, réalisé en 2017 par le ministère de la Santé en coordination avec l’Organisation mondiale de la Santé à Alger (OMS) et l’Office national des statistiques, a révélé que « près de 15% des Algériens âgés entre 18 et 69 ans sont des fumeurs ».

Le tabagisme est à l’origine de 60% du nombre global des types de cancer en Algérie, selon le registre national du cancer qui indique que le cancer de l’appareil respiratoire arrive en tête avec celui de la sphère ORL à hauteur de 42%, suivi de celui de la vessie (28%) et du pancréas (22%).

Auteur
APS

 




LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici