1 octobre 2022
spot_img
AccueilSociétéLégislatives 2021 : le FLN perd 7 sièges, les "indépendants" en gagnent...

Législatives 2021 : le FLN perd 7 sièges, les « indépendants » en gagnent 6

EXPRESS

Législatives 2021 : le FLN perd 7 sièges, les « indépendants » en gagnent 6

Le parti du Front de libération nationale (FLN) se maintient en tête avec 98 sièges obtenus aux élections législatives du 12 juin et ce, malgré la perte de 7 sièges, alors que les Indépendants, toujours en deuxième position, gagnent 6 sièges, selon les résultats définitifs annoncés mercredi soir par le président du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche.

L’ancien parti unique, le FLN qui avait obtenu 105 sièges, selon les résultats provisoires annoncé précédemment par l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), compte désormais 98 sièges.

Les « indépendants » se maintiennent toujours en deuxième position et ont même obtenu 6 sièges supplémentaires, passant de 78 à 84 sièges.

Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) arrive à la 3e place et gagne un seul siège, passant de 64 à 65 sièges. Il en est de même pour le Rassemblement national démocratique (RND) qui se maintient à la 4èeme position, gagnant un seul siège (58 sièges).

- Advertisement -

Le Front El Moustakbal garde le même nombre de sièges (48), alors que le Mouvement El Bina en perd un seul (39). Le parti de la Voix du peuple garde également le même nombre de sièges (3) et le Front de la bonne gouvernance « rétrograde » de trois à deux sièges.

Les partis El Fadjr El Djadid (2), El Karama (1) et Jil Jadid (1) gardent le même nombre de sièges, obtenus lors de l’annonce des résultats provisoires par l’ANIE.

En revanche, trois partis ont été « repêchés », à savoir le Parti de la liberté et la Justice (PLJ) qui s’adjuge deux sièges, le Parti de la Justice et le développement qui glane aussi deux sièges, alors que le Front national algérien se contente d’un seul siège.

Concernant le nombre de sièges obtenus par les jeunes de moins de 40 ans, ils s’élèvent à 136, soit un taux de représentativité à l’APN de 33,41%. Les femmes ont pu décrocher 35 sièges, ce qui représente un taux de 8,56%. Les universitaires, quant à eux, ont glané 274 sièges, soit 67,32%.

Voici par ailleurs la répartition des sièges dans la nouvelle Assemblée populaire nationale.
 

Partis et indépendants:                  Nombre de sièges :

– FLN:                                                          98 sièges

– Indépendants                                            84 sièges

– MSP:                                                         65 sièges

– RND:                                                         58 sièges

– Front El Moustakbal                                  48 sièges

– Mouvement El Binaa                                 39 sièges

– Parti voix du peuple                                   03 sièges

– Parti de la liberté et la Justice                      02 sièges

– Parti de la Justice et le développement      02 sièges

– Parti El Fadjr El Djadid                                 02 sièges

– Front de la bonne gouvernance                   02 sièges

– Front de l’Algérie nouvelle                             01 siège

– Parti El Karama                                             01 siège

– Parti Jil Jadid                                                  01 siège

– Front national algérien                                    01 siège

                                                -Total des sièges : 407

48 recours recevables ayant donné lieu à la rectification des sièges

Le Conseil constitutionnel a proclamé, mercredi, les résultats définitifs de l’élection des membres de l’Assemblée populaire national (APN) après l’examen des recours qui lui ont été adressés dont il a déclaré la recevabilité au fond de 48, ce qui a donné lieu à la rectification de la répartition des sièges dans nombre de circonscriptions électorales.

Selon les précisions de M. Kamel Fenniche, président du Conseil constitutionnel, celui-ci a fait état, après avoir proclamé les résultats définitifs des législatives du 12 juin, du dépôt de 361 recours par les candidats et partis politiques ayant pris part à ce rendez-vous électoral.

A l’issue des délibérations pendant cinq jours, le Conseil constitutionnel a rejeté 13 recours car « ne répondant pas aux conditions de forme ». Le Conseil constitutionnel, qui a examiné 348 recours, a déclaré la recevabilité au fond de 48 recours et le rejet de 300 recours « pour défaut ou insuffisance de preuves ou pour moyens infondés ».

Il souligne, en conséquence, que la rectification et l’annulation des résultats enregistrés dans certains bureaux de vote dans les circonscriptions électorales de M’sila, Biskra, Béchar, Tlemcen, Djelfa et Boumerdes « ont eu une incidence sur les résultats chiffrés mais n’ont pas eu toutefois d’incidence sur les répartitions des sièges ».

Par contre, la rectification et l’annulation des résultats enregistrés dans d’autres circonscriptions électorales « ont eu une incidence sur la répartition des sièges dans les circonscriptions électorales concernées », où M. Fenniche a cité, à titre d’exemple, les circonscriptions de Batna, Alger, Bejaia, Skikda et Sidi Bel Abbes.

Dans le même sillage, M. Fenniche a précisé que l’examen des PV des résultats préliminaires remis par l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) le 17 juin a été effectué par des magistrats et des conseillers de la Cour suprême et du Conseil d’Etat qui se sont attelés à vérifier les résultats portés sur ces PV à travers une vérification manuelle mais aussi par une application informatique développée à cet effet par le Conseil constitutionnel.

Auteur
Avec APS

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Youcef Aouchiche : « Le FFS est fidèle à la ligne nationaliste »

Le Front des forces socialistes, né l'été 1963, pour s'opposer à la dictature du duo Ben Bella-Boumediene, a  fête ses 59 ans, ce 29...

Les plus populaires

Commentaires récents