18 juillet 2024
spot_img
AccueilCommuniquéLégislatives en France : les résultats des circonscriptions d'outre-mer

Législatives en France : les résultats des circonscriptions d’outre-mer

Les premiers résultats ont été publiés dimanche dans plusieurs territoires d’outre-mer. Les premières surprises commencent à tomber.

Ce sont les premiers Français à s’être rendus dans l’isoloir. Les électeurs de certains territoires d’outre-mer ont voté, dès samedi 29 juin, pour le premier tour des élections législatives. Il s’agit de Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy et Saint-Martin, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane et la Polynésie française. A La Réunion, à Mayotte, en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna, le vote a lieu dimanche 30 juin. Voici les résultats de ces circonscriptions ultra-marines.

En Guadeloupe

Environ 33,56% des électeurs se sont rendus aux urnes sur l’ensemble de la Guadeloupe. Un chiffre en hausse par rapport à 2022 (25,31%). Les résultats définitifs ont été communiqués par la préfecture.

• Dans la première circonscription, le député sortant Olivier Serva (divers gauche), avec 51,25% des voix (15,85% des inscrits) et Chantal Lerus (divers gauche) avec 12,76% des voix (3,95% des inscrits) arrivent en tête et participeront au second tour de l’élection.

• Dans la deuxième circonscription, le député sortant Christian Baptiste (divers gauche) avec 41,33% des voix (12,29% des inscrits) et Laurent Petit (RN), avec 17,30% des voix (5,14% des inscrits) arrivent en tête de scrutin et participeront au second tour de l’élection.

- Advertisement -

 Dans la troisième circonscription, le député sortant Max Mathiasin (Liot) avait battu le candidat du RN Rody Tolassy en 2022. Cette année, il arrive en tête du scrutin avec 36,21% des voix (12,44% des inscrits). Rody Tolassy (RN), avec 25,90% des voix (8,90% des inscrits), est également qualifié pour le second tour de l’élection.

 Dans la quatrième circonscription, le député sortant Elie Califer (apparenté socialiste) avec 57,90% des voix (18,36% des inscrits) et Jennifer Linon, (divers centre), avec 21,86% des voix (6,93% des inscrits) arrivent en tête de scrutin et participeront au second tour de l’élection.

En Martinique

La participation reste basse sur l’île, avec 25,67% à 17 heures, mais elle est en nette progression par rapport à 2022 (15,1% à la même heure en 2022). Il s’agit de résultats provisoires.

• Dans la première circonscription, le député sortant Jiovanny William (divers gauche), avec 56,56% des voix, et Philippe Edmond-Mariette (régionaliste et divers gauche), avec  13,42% des voix, arrivent en tête du scrutin et participeront au second tour de l’élection. Les deux avocats du barreau de Fort-de-France rejouent leur confrontation de 2022.

• Dans la deuxième circonscription, la plus pourvue en nombre de communes, le député sortant Marcellin Nadeau (régionaliste) avec 50,79% des voix et le maire de Saint-Joseph, Yan Monplaisir (divers droite), avec 28,59% des voix, arrivent en tête du scrutin et participeront au second tour de l’élection. 

• Dans la troisième circonscription, le député sortant, Johnny Hajjar (divers gauche), avec 37,28% des voix et Béatrice Bellay (divers gauche), avec 25,26%, arrivent en tête du scrutin et participeront au second tour de l’élection. L’accession au second tour de la secrétaire de la Fédération socialiste de Martinique (FSM) est la surprise de ce premier scrutin.

• Dans la quatrième circonscription, le député sortant Jean-Philippe Nilor (régionaliste), avec 63,61%, arrive largement en tête du scrutin, après trois mandats à l’Assemblée nationale. Grégory Roy-Lareinty (RN) émerge avec 9,94% des voix et accède également au second tour.

En Guyane

Le taux de participation s’élève à 28,8% à 17 heures, soit une hausse de deux points par rapport à 2022 (26,7%). Il s’agit de résultats provisoires.

• Dans la première circonscription, le député sortant Jean-Victor Castor (régionaliste) avec 62,7% et le conseiller territorial d’opposition Boris Chong-Sit (sans étiquette), avec 16% des voix, arrivent en tête du premier tour et participeront au second tour de l’élection.

• Dans la deuxième circonscription, le député sortant Davy Rimane (divers gauche), avec 60,2 des voix, et la maire de Saint-Laurent-du-Maroni Sophie Charles (sans étiquette), avec 25,4% des voix, arrivent en tête du scrutin et participeront au second tour de l’élection. 

A Saint-Pierre-et-Miquelon

La participation est en hausse, avec 51,38% à 17 heures, contre 46,17% en 2022. Il s’agit de résultats provisoires.

• Dans l’unique circonscription, cinq candidats se disputaient le siège, dont le député sortant divers droite Stéphane Lenormand (qui siégeait dans le groupe Liot). Ce dernier est arrivé en tête du scrutin avec 43% des voix, devant Frédéric Beaumont (socialiste) avec 17,56% des voix. Frédéric Beaumont participera au second tour, sous réserve de validation des résultats par la préfecture.

A Saint-Martin et Saint-Barthélemy

• Dans l’unique circonscription, le député sortant saint-martinois Frantz Gumbs (divers centre), soutenu par la majorité présidentielle, est arrivé en tête du premier tour des législatives anticipées, rapporte la 1ère. Il devrait être en ballotage favorable face à Alexandra Questel, (divers droite) conseillère territoriale et présidente de l’Office de tourisme, originaire de Saint-Barthélemy. Ils étaient en tout huit candidats à s’affronter.

A La Réunion

La participation est de 37,48% à 17 heures, en hausse par rapport à 2022 (25,98% à la même heure), selon la préfecture. Il s’agit de résultats provisoires. Les Réunionnais doivent choisir parmi les 61 candidats en lice sur les sept circonscriptions de l’île. Les résultats du scrutin ne sont pas connus, dimanche en milieu d’après-midi heure de Paris.

A Mayotte

Une forte mobilisation semble se dessiner, avec un taux de participation de 16,4% à 12 heures, en hausse par rapport à 2022 (14,25%) à la même heure, selon la préfecture. Les résultats du scrutin ne sont pas connus dimanche en milieu d’après-midi heure de Paris.

En Polynésie française

Le premier tour des élections législatives a mobilisé 33,47% des inscrits en Polynésie à 17 heures, un taux en hausse par rapport à 2022 (31,65% à la même heure), rapporte La 1ère. Mis à part dans la 3e circonscription, les députés sortants indépendantistes n’arrivent pas en tête de ce premier tour. Ces résultats sont provisoires.

• Dans la première circonscription, le candidat (autonomiste et divers centre) Moerani Frebault arrive largement en tête du scrutin, avec 53,9% des voix. Le directeur général des services de la mairie de Hiva Oa s’était fait connaître en étant le candidat de la majorité présidentielle aux européennes. Il a créé la surprise, se qualifiant pour le second tour. Le député sortant Tematai Le Gayic (divers gauche) est aussi qualifié avec 36,3% des voix.

• Dans la deuxième circonscription, Nicole Sanquer (autonomiste et divers droite), avec 49,62% des voix, arrive en tête du scrutin, avec le député sortant Steve Chailloux (divers gauche), ex-enseignant et député Tavini, avec 41,61% des voix. Ils se qualifient pour le second tour.

• Dans la troisième circonscription, la députée sortante Mereana Reid-Arbelot (divers gauche) arrive en tête du scrutin avec 42,71% des voix, au côtés de Pascale Haiti-Flosse (autonomiste et divers droite), avec 41,08%. Elles se qualifient pour le second tour.

En Nouvelle-Calédonie

Un mois et demi après les émeutes suscitées par le projet de réforme du corps électoral porté par Emmanuel Macron, les électeurs de l’archipel se sont mobilisés : ils sont 32,39% à avoir voté à la mi-journée, contre 13,06% à la même heure, selon un communiqué du Haut-Commissariat de République de Nouvelle-Calédonie. Selon les résultats provisoires, c’est une logique bloc loyaliste contre bloc indépendantiste qui se profile. Le vote s’est déroulé sans incident sur la majorité du territoire, excepté dans la commune de Houaïlou où des émeutiers s’en sont pris à la mairie

• Dans la première circonscription, le loyaliste Nicolas Metzdorf (Renaissance) arrive en tête avec 39,7% des voix devant Omayra Naisseline (indépendantiste et nationaliste) qui totalise 36,3%. Ils se qualifient tous les deux pour le second tour. Le député sortant de la première circonscription, Philippe Dunoyer (Horizons-Calédonie ensemble) n’obtient que 10,3% des suffrages. Il n’accède pas au second tour.

• Dans la deuxième circonscription, l’indépendantiste Emmanuel Tjibaou arrive en tête avec 44,1% des voix. Il affrontera au second tour Alcide Ponga (droite anti-indépendantiste) qui a remporté 36,2% des voix. Agé de 47 ans, Emmanuel Tjibaou, fils du leader indépendantiste assassiné Jean-Marie Tjibaou, se présente pour la première fois aux législatives. 

A Wallis et Futuna

Dans ce territoire, près de 77,1% des électeurs se sont déplacés aux urnes à 18 heures, contre 78,02% en 2022 à la même heure. Ce score place l’archipel du Pacifique en tête des Outre-mer en ce qui concerne la participation à ces législatives de 2024, constate la 1ère.

• Dans l’unique circonscription, quatre candidats étaient en lice. Le député sortant Mikaele Seo (Renaissance) arrive largement en tête de ce premier tour avec 62% des voix. En attendant la confirmation de la préfecture, il pourrait n’y avoir qu’un seul tour sur le territoire.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents