6 décembre 2022
spot_img
AccueilA la uneLégislatives françaises : le PCF et LFI officialisent leur accord

Législatives françaises : le PCF et LFI officialisent leur accord

 

Mélenchon

Le Parti communiste français et La France insoumise ont officialisé ce mardi 3 mai un accord pour les législatives du mois de juin. Un accord historique.

Les communistes vont rejoindre la formation de Jean-Luc Mélenchon, mais également Europe écologie-Les Verts, dans la « Nouvelle union populaire écologique et sociale ». « Nous souhaitons fédérer sur la base d’un programme ambitieux toutes les forces qui le partagent, en respectant leur pluralité et leur autonomie », écrit le PCF dans un communiqué.

« Le 3 mai 1936, le Front Populaire gagnait les élections législatives. Le 3 mai 2022, nous nous rassemblons au sein d’une Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale », a tweeté le secrétaire national du parti, l’ancien candidat à la présidentielle, Fabien Roussel.

Dans un communiqué, la France insoumise explique : « Nous voulons faire élire des député·es dans une majorité de circonscriptions, pour empêcher Emmanuel Macron de poursuivre sa politique injuste et brutale (RSA sous condition de travail gratuit et retraite à 65 ans) et battre l’extrême-droite. Les 12 et 19 juin, par leurs votes, nous proposons aux Françaises et aux Français de mettre en place un large rassemblement s’appuyant sur la dynamique de la campagne présidentielle ouvrant la voie à une majorité à l’Assemblée nationale. Dans cette perspective, le Premier ministre serait issu du plus grand groupe à l’Assemblée, soit Jean-Luc Mélenchon ».

- Advertisement -

Poursuivant les axes d’accord :

  • La hausse immédiate du SMIC à 1400 euros net et des salaires, le retour à la retraite à 60 ans pour toutes et tous, la garantie d’autonomie pour les jeunes, le blocage des prix sur les produits de première nécessité et l’éradication de la pauvreté.
  • La reconquête des services publics et de nouvelles créations d’emplois publics : dans la santé avec la fin des déserts médicaux ; dans l’éducation avec la gratuité réelle de l’école et des cantines ; dans le transport et le fret ferroviaire, avec la réouverture des petites lignes ; la construction de logements publics aux normes écologiques, l’encadrement des loyers à la baisse.
  • La renationalisation d’EDF, d’ENGIE, des autoroutes et des aéroports.
  • De nouveaux droits d’intervention et de décision des salariés dans les entreprises.
  • La justice fiscale : rétablissement de l’ISF, taxation du capital au même niveau que le travail et lutte contre l’évasion fiscale.
  • La formation d’un grand pôle public financier avec la nationalisation de banques généralistes, dans l’objectif d’assurer la transformation sociale et écologique de la France…

 

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

La suppression de la police des mœurs évoquée par le pouvoir en Iran

Près de trois mois après le début du mouvement de contestation, suite à la mort de Mahsa Amini en septembre dernier, cette jeune Kurde...

Les plus populaires

Commentaires récents