16 avril 2024
spot_img
AccueilMondeLéonard de Vinci, une définition du génie universel

Léonard de Vinci, une définition du génie universel

5e CENTENAIRE

Léonard de Vinci, une définition du génie universel

Interrogez autour de vous pour connaître quels sont les hommes ou femmes de science et/ou de l’art qui sont mémorisés par la conscience collective comme étant les plus éminents. Les deux premiers de la liste, très souvent les seuls, seront invariablement, Albert Einstein et Léonard de Vinci.

À quelques semaines d’intervalle, deux événements nous rappelant au souvenir des deux géants nous sont proposés. Le premier fut la preuve matérielle (photographie) de l’existence des trous noirs sortis de l’esprit d’Albert Einstein au début du XXè siècle. En ce 2 mai 2019, c’est au tour de Léonard de Vinci d’être à l’honneur par la commémoration du 500e anniversaire de sa mort.

Nous ne nous attarderons pas sur la biographie de l’illustre italien car les lecteurs pourront la retrouver dans des milliers de publications à travers le monde en cette date commémorative, des plus pédagogiques jusqu’aux plus érudites.

Je souhaiterais associer le génie à ce qui le définit en grande partie, soit son époque. On ne peut expliquer Léonard de Vinci sans évoquer la Renaissance. Ils sont liés car l’époque a produit des grands hommes et les meilleurs d’entre eux ont définitivement donné à la période sa marque profonde dans l’histoire.

- Advertisement -

Naître pendant la Renaissance

La Renaissance apparaît en Italie au XIVe siècle (un pays non encore unifié) mais atteint son apogée au XVe siècle, le quattrocento. Une explosion extraordinaire se produisit, elle arrachera l’humanité aux ténèbres du Moyen Âge. Son souffle atteindra toute l’Europe au XVIè siècle.

Cette Renaissance est définie par la conjonction de plusieurs facteurs. La première manifestation visible fut dans l’art où la créativité connut une évolution fulgurante portée, notamment, par le mécénat des grands Princes et de l’Église. Elle naît à Florence avec la célèbre famille des Médicis puis s’est étendue aux autres régions italiennes comme le Duché de Milan, Venise et les territoires pontificaux.

Avant tous les autres, Laurent de Médicis avait compris que le pouvoir politique passait par des attributs très signifiants, le beau et la magnificence. L’art a trouvé des mécènes prestigieux et  Léonard de Vinci ne pouvait avoir meilleur écrin à son talent.

Mais l’art n’aurait pas suffi si d’autres facteurs n’étaient pas venus s’ajouter à l’alchimie étonnante du quattrocento. Ce furent la grande croissance des voyages à travers la péninsule et l’Europe, la redécouverte des textes philosophiques et littéraires antiques, l’explosion du commerce et de la richesse, l’accélération des échanges des connaissances et bien d’autres bienfaits. Tout cela fut fortement amplifié par l’invention récente de l’imprimerie et l’apparition de l’humanisme (bien que ce dernier point, fondamental, ne connut une véritable réalité qu’au XVIè siècle avec des conséquences considérables pour l’avenir de l’humanité).

C’est une époque bénie pour l’art qui va donc valoriser le génie d’un homme, né en 1452, dont nous allons expliquer les secrets sans présenter une biographie, comme cela a été convenu au début du propos.

Le génie humain, c’est d’abord la curiosité

L’enseignant que je suis doit toujours faire attention à forger auprès des lecteurs, particulièrement des plus jeunes, un esprit critique et de discernement. Léonard de Vinci ne doit pas être entouré de légendes comme c’est souvent le cas.

Non, ce grand homme n’a pas inventé le concept de l’hélicoptère, du parachute, du sous-marin ou du scaphandre, pas plus qu’il n’a inventé les très nombreuses autres techniques qu’on lui attribue dans des discussions un peu trop enthousiastes à son sujet.

Non, il ne fut pas plus agronome, ingénieur, astronome et des dizaines d’autres métiers dont on le gratifie, au sens des compétences que nous leur attribuons à notre époque, ce serait un anachronisme. Alors, pourquoi est-il considéré, à juste titre, comme un génial inventeur ?

Tout simplement parce que Léonard de Vinci a apporté beaucoup plus que des dessins de « gadgets » (pour l’époque), aussi prémonitoires soient-ils. Il a été le premier, certainement dans une dimension hors norme, a avoir placé la curiosité humaine à son paroxysme.

Sa curiosité intellectuelle fut la naissance d’un esprit indispensable à la science moderne des siècles à venir. Léonard de Vinci a conceptualisé par ses dessins techniques ce que, beaucoup plus tard, Albert Einstein (le voici de nouveau) considérera comme la base de la réflexion scientifique « Se poser des questions qu’un enfant se poserait ».

En adoptant une attitude de recherche permanente et en mettant en œuvre une créativité débordante, il a construit en quelque sorte une des bases fondamentales qui mèneront vers la naissance de la méthode expérimentale. L’artiste a ainsi remis au jour la définition de l’art chez les grecs anciens, soit celle d’être l’essence des métiers. Ils sont ce qui permet à l’esprit de l’homme qui conçoit de passer le relais aux mains afin qu’elles exécutent le geste concrétisant la pensée.

Quant à la peinture, qui est avant tout son art le plus connu, il faut de nouveau convoquer l’esprit de discernement qui n’enlèvera rien au talent du maître. De très grands peintres de cette époque, comme bien plus tard, atteindront également le niveau du chef-d’œuvre. Il faut toujours garder sa liberté de critique et d’expression lorsqu’on est face à l’art sinon cela bascule dans la dévotion et le fétichisme.

Léonard de Vinci est néanmoins un immense peintre même si nous venons de rappeler que sa place particulière dans l’histoire prend naissance par l’originalité de sa fantastique curiosité dans de multiples disciplines. Et la curiosité, cette soif de comprendre et de savoir, est le propre de l’homme qui aboutit toujours à des merveilles.

À ce titre, il mérite l’hommage planétaire pour la commémoration de sa mort ce 2 mai 2019, il y a cinq cent ans, dont mon modeste écrit à l’attention des lecteurs.

Auteur
Boumediene Sid Lakhdar, enseignant

 




LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents