20 avril 2024
spot_img
AccueilCommuniquéLes enseignants réclament la concrétisation des textes de lois organiques de tamazight

Les enseignants réclament la concrétisation des textes de lois organiques de tamazight

Département de langue et culture amazighes de l’Université Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou

Les enseignants réclament la concrétisation des textes de lois organiques de tamazight

Les enseignants du Département de Langue et Culture Amazighes de l’Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou nous ont fait parvenir la déclaration suivante. 

« Les enseignants du Département de Langue et Culture Amazighes de l’Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou dénoncent avec vigueur le rejet par la Commission des finances de la Chambre basse du Parlement, d’une proposition d’amendement du projet de loi de finances pour l’année 2018 déposée par un député d’un parti. Il s’agit du projet de loi de finances 2018 adoptée le dimanche 26 /11/ 2017 par la majorité parlementaire.

Les députés ont rejeté l’amendement d’un texte de loi sur la promotion de la langue amazighe et son caractère obligatoire dans le système éducatif. Ce vote contredit le statut de langue nationale et officielle accordé à la langue amazighe. 

- Advertisement -

A cet effet, nous réclamons l’élaboration et la concrétisation des textes de lois organiques relatives à la mise en œuvre du caractère de langue nationale et officielle pour tamazight. Nous demandons également la mise en place de toutes les institutions qui contribueront à la promotion effective et au développement de cette langue (Académie, Centres de recherches, Instituts pédagogiques, …).

Nous, enseignants-chercheurs Universitaires revendiquons la généralisation effective de l’enseignement de la langue tamazight sur tout le territoire national avec un alphabet officiel en caractères latins qui doit être reconnu par les plus hautes instances de l’État, et ce du préscolaire jusqu’à la dernière année du secondaire, en tenant compte des difficultés rencontrées sur le terrain. Sa généralisation dans le milieu universitaire se fera progressivement afin d’atteindre plusieurs filières dans les sciences humaines et sociales notamment.

Par ailleurs, nous recommandons d’intégrer cette langue comme un module d’appoint dans toutes les autres filières et spécialités dans toutes les universités algériennes. Dans la situation actuelle et afin d’éviter tout dérapage, nous appelons toute la communauté universitaire à plus de sérénité et de sagesse. Notre engagement doit être des plus nobles.

Tizi-Ouzou, 06 décembre 2017.

Liste des enseignants signataires : – AKLI Kamal – ALIK Koussaila – BENMAKHLOUF Yasmina – BOUYOUCEF Souhila – DADOUN Messaouda – DAHMOUH Arezki – DJEAMAI Salem – FDIKHI Razik – FLICI Kahina – HABI Dehbia – HOUACINE Mourad – KESSAL Nacera – KICHOU Mourad – MOHAMMEDI Rachida – OULD FELLA Kahina – TILMATINE Lamia – YAHYAOUI Tassadit 

 




LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents