30 mars 2023
spot_img
AccueilCommuniquéLes hospitalo-universitaires maintiennent leur mouvement de grève

Les hospitalo-universitaires maintiennent leur mouvement de grève

Appel du SNECHU

Les hospitalo-universitaires maintiennent leur mouvement de grève

Nous avons été invités mercredi 25 avril 2018, à une réunion co-présidée par Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique et Monsieur le Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Concernant le glissement catégoriel des Maitres-assistants et la revalorisation de l’indemnité hospitalière ; les deux Ministres s’engagent à saisir la hiérarchie pour mettre en place une commission intersectorielle regroupant, en plus de nos deux tutelles, la Fonction Publique, le Ministère des Finances et le Ministère du Travail.

Concernant la régularisation de la pension de retraite, il a été rappelé que le principe du manque à gagner est acquis. Il a été demandé au SNECHU de saisir le Ministre du Travail pour plus de précisions.

- Advertisement -

Concernant la projection hospitalière des enseignants des sciences fondamentales, une réunion interministérielle se tiendra le lundi 30 avril 2018 au niveau du MESRS et à laquelle nous avons été invités.

Concernant la journée pédagogique, ce point sera également étudié dans le cadre de la commission intersectorielle, en introduisant la notion d’aménagement des horaires d’activité des soins pour les Maitres-assistants en thèse comme, en est le cas pour les activités d’enseignement.

Concernant l’activité lucrative, le Ministre de la Santé s’engage à traiter cette question dans le cadre des textes législatifs et réglementaires en vigueur.

Lors de cette réunion, nous avons saisi le Ministre de la Santé sur la décision des résidents d’arrêter les gardes et sur l’impossibilité des Maitres-assistants à continuer à travailler dans ces conditions ; le Ministre nous a répondu que des mesures seront prises.

Mes chers collègues et amis, dans le cadre de nos obligations, nous rappelons que notre statut en vigueur, qui définit nos tâches, nous confère le devoir d’effectuer des soins de haut niveau ; de ce fait, la garde doit être effectuée au service et notre tâche n’est pas d’assurer le tri dans un pavillon des urgences. Pour cela, nous interpellons encore une fois l’administration pour trouver rapidement des solutions pour le bon fonctionnement des urgences.

Mes chers collègues et amis, dans l’attente de la mise en place de cette commission intersectorielle et de la concrétisation de nos revendications, l’appel à la grève des activités pédagogiques à partir du 29 avril 2018 est maintenu. Cette grève, qui ne concerne pas les activités de soins, portera sur l’arrêt de tout enseignement théorique et pratique, ainsi que sur l’organisation et la surveillance des examens de graduation et de post-graduation.

Soyons unis pour la dignité de l’hospitalo-universitaire.

Pour le Bureau national du SNECHU

La Présidente : Pr. W. Ouahioune

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Les Qataris revoient leur offre de rachat de Manchester United

Les richissimes qataris, favoris pour le rachat de Manchester United, ont déposé une nouvelle offre dans la nuit de vendredi à samedi, rapportent samedi...

L’ISTN de Rachid Nekkaz levée

Les plus populaires

Commentaires récents