30 novembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéLettre ouverte au wali de Tizi-Ouzou

Lettre ouverte au wali de Tizi-Ouzou

Débat

Lettre ouverte au wali de Tizi-Ouzou

Ouadhias, quartier Alma Bouzid.

Nous publions dans son intégralité cette lettre ouverte adressée au wali de Tizi-Ouzou 

« Le peuple demande un audit de gestion et l’inspection générale des finances pour l’APC des Ouadhias.

- Advertisement -

Permettez moi Monsieur le wali, de venir exposer en votre qualité de représentant du président de la république de la wilaya de Tizi-Ouzou, le problème que rencontre tout un quartier de la commune des ouadhias .

Monsieur le wali, Le bricolage, le laisser-aller et les négligences, avec ses effets toxiques ont été instaurés comme un mode de gestion par l’actuel président de l’APC de Ouadhias.

Les citoyens ne savent plus vers qui se tourner, et pourtant ! Le président Abdelaziz Bouteflika n’a jamais  confié de responsabilité aux personnes afin  de se réchauffer dans leurs bureaux pendant qu’un quartier de la commune des Ouadhias est depuis 12 ans sans électricité. En effet, pendant 05 ans, le président de l’APC  de Ouadhias n’a pas ménagé les efforts nécessaires pour répondre à une préoccupation majeure de malheureux citoyens. Le peuple algérien sait très que le gouvernement algérien a accordé des investissements énormes pour les municipalités  et ce, dans le cadre des plans de relance économique (PCD, PSD). Bien entendu, les présidents d’APC avaient la liberté totale de choisir leurs priorités de développement au sein de leurs communes. De ce fait, ils étaient seuls responsables de leurs planifications. Alors dans cette circonstance comment est ce possible  même d’oublier, dans le fief de la commune, d’inscrire un programme l’électrification pour un quartier de 200 personnes qui depuis 12 ans n’ont pas cessé d’alerter la municipalité !

Aussi, nous profitons de cette lettre pour vous demander de bien vouloir diligenter un audit de gestion et l’inspection général des finances afin de s’assurer qu’il n’y a pas eu préjudices au niveau du  patrimoine mobilier  de l’APC pendant le mandat du président d’APC des Ouadhias. Egalement, nous voulons s’assurer que les biens publics notamment les bus, camions et pelles mécaniqus ont toujours été affectés dans des opérations régulières.

Nous avons entendu le président de la république. Vous avez  compris notre message. Nous attendons une réaction forte ! Votre autorité par la loi ! Veuillez agréer, Monsieur le wali, l’expression de mon profond respect.

Monsieur Mourad Bachouche

– Ancien chef de service des investissements et du patrimoine de la DEFP de Tizi-Ouzou

– Ancien fonctionnaire Détaché à l’APW de Tizi-Ouzou

 

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’immarcescible Lounis Aït Menguellet à l’Accor Arena

La grandeur d'un artiste a donné rendez-vous à un immense public en ce samedi 26 novembre à l'Accor Arena de Paris. Lounis Aït Menguellet...

Les plus populaires

Commentaires récents