7 octobre 2022
spot_img
AccueilSportLiga Santander : une nouvelle opportunité d’écrire l’histoire

Liga Santander : une nouvelle opportunité d’écrire l’histoire

David Silva et Tores

Une nouvelle saison débute ce week-end avec son lot de questions : le Real Madrid pourra-t-il conserver son titre ? Le FC Barcelona, l’Atlético de Madrid ou Sevilla FC pourront-ils être champions ? Qui seront les révélations ? Voici ce qu’il faut savoir concernant cette LaLiga Santander 2022/23.

LaLiga Santander 2022/23 est une nouvelle opportunité pour toutes les équipes d’écrire l’histoire de la compétition. 38 journées seront disputées pendant lesquelles 20 équipes vont se battre pour finir aussi haut que possible. Cette saison sera spéciale avec une trêve d’un mois dûe à la Coupe du monde 2022. Quel sera l’impact de cette nouveauté sur LaLiga Santander ?

Le Real Madrid voudra répéter ses exploits de la saison passée. Les Madrilènes ont recruté Rüdiger et Tchouaméni pour renforcer la défense et le milieu et offrir plus de choix à Ancelotti. De plus, Benzema, Modric, Courtois et compagnie sont toujours là et ils souhaitent désormais conserver leur couronne en Espagne, ce serait une première depuis 2008 pour le Real Madrid.

- Advertisement -

En Catalogne, Xavi Hernandez va débuter sa première saison complète à la tête du FC Barcelona. Los Culés espèrent disputer le titre et ont beaucoup recruté pour accomplir cet objectif. De nouveaux joueurs sont arrivés cet été : Kessié de l’AC Milan ; Christensen, champion d’Europe avec Chelsea ; Raphinha, une des stars de la Premier League anglaise ; Lewandowski, un des meilleurs buteurs de la dernière décennie qui a remporté les derniers trophées The Best et le Soulier d’Or ; Jules Koundé, un des meilleurs jeunes défenseurs centraux en Europe ; et enfin Ousmane Dembélé, qui a signé un nouveau contrat avec le club. L’effectif sera donc de grande qualité.

L’Atlético de Madrid aura quelques « nouvelles » têtes avec les retours de Morata et Saúl qui offrent plus d’options à Simeone. De plus, les Colchoneros ont recruté Nahuel Molina et Axel Witsel, qui ont brillé en Serie A et Bundesliga. Après ses belles performances de la saison passée, Joao Félix sera très attendu. Avec l’aide des vétérans Oblak, Giménez et Koke – qui va sans doute atteindre les 553 apparitions avec le club et remplacer Adelardo comme joueur le plus utilisé dans l’histoire de l’Atléti, tout semble possible cette saison pour cette équipe.

Le Sevilla FC devra être à son summum pour rivaliser avec ces trois formations. La saison dernière, les Andalous ont été le plus gros rival du Real Madrid en championnat mais ils ont craqué et terminé quatrièmes. Cette expérience devrait être bénéfique. Pour sa quatrième saison dans ce club, Julen Lopetegui pourra compter sur Ivan Rakitic et Isco Alarcón afin d’espérer décrocher le titre en Espagne.

Les principaux outsiders seront le Real Betis, la Real Sociedad et Villarreal CF. Les buts de Borja Iglesias, la magie de Canales et le talent de Fekir ont propulsé l’équipe de Pellegrini à un autre niveau et les arrivées de Luiz Henrique et Luiz Felipe vont encore renforcer le onze. A Saint-Sébastien, les recrutements de Brais Méndez, Momo Cho et Takefusa Kubo devraient apporter encore plus de joie à l’équipe joueuse d’Imanol. Enfin, le Sous-Marin Jaune voudra faire mieux que la saison passée avec notamment Morales et Reina comme recrues.

Le retour d’Ernesto ‘El Txingurri’ Valverde à l’Athletic Club fut également une grande actualité de l’été. Son troisième séjour à San Mames sera scruté de près. Diego Martínez sera également de retour en LaLiga. Il entraînera le RCD Espanyol  après avoir mené Granada CF vers une coupe d’Europe. Enfin, la légende italienne Gennaro Gattuso va découvrir LaLiga du côté de Valencia CF.

Le projet du RC Celta prend également une tournure intéressante. Luis Campos, le directeur sportif et recruteur expérimenté, est devenu le conseiller sportif du club et il a déjà impulsé une vision différente concernant la détection de talents et le recrutement. Ramón Planes, qui a quitté le FC Barcelona pour revenir à Getafe CF, essaye de faire de même et il a renforcé l’équipe de Quique Sánchez Flores avec des joueurs comme Portu, Angileri, Luis Milla, Seoane, Borja Mayoral et Domingos Duarte.

L’UD Almería, le Real Valladolid et Girona FC sont les promus. Ces trois clubs ont des projets solides et bien établis, avec une expérience certaine en LaLiga Santander. Il ne faudra pas les sous-estimer.

En dehors du terrain, cette saison sera également spéciale pour quelques clubs. Elche CF, Villarreal CF et le RC Celta vont célébrer leur centenaire, un cap atteint par très peu de clubs et qui souligne la trajectoire et le travail de ceux responsables du succès et de la croissance du football espagnol.

R.S.

 

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Algérie-Maroc : le mal partagé  

Le fait que les autorités marocaines aient porté devant l'équipementier Adidas l'affaire du zellij pose un vrai problème sur les biens communs maghrébins. Quand bien...

Les plus populaires

Commentaires récents