22 février 2024
spot_img
AccueilMondeL'Iran accuse Israël d'avoir tué un général des Gardiens de la Révolution

L’Iran accuse Israël d’avoir tué un général des Gardiens de la Révolution

Le général Razi Moussavi

Les Gardiens de la Révolution ont annoncé la mort du général Razi Moussavi, l’un des conseillers les plus expérimentés des Gardiens en Syrie.

Ce haut gradé a été tué par une frappe menée contre le quartier de Sayyida Zeinab, au sud de Damas. Israël « paiera » pour le meurtre d’un chef des Gardiens de la révolution en Syrie, a affirmé le président iranien.

Selon le communiqué des Gardiens de la Révolution, Seyed Razi Moussavi était responsable « du soutien logistique des groupes de la résistance », un terme qui désigne le Hamas et le Jihad islamique, mais aussi le Hezbollah libanais ou encore les milices pro-iraniennes en Syrie et en Irak. En clair, il avait pour mission de fournir des armes et la technologie militaires à tous ces groupes.

C’est un des plus anciens commandants en poste en Syrie et un proche compagnon du général Qassem Soleimani, ancien chef de la force Qods des Gardiens de la révolution, qui a été tué lors d’une frappe américaine à Bagdad en 2020.

- Advertisement -

Israël « payera le prix de ce crime », ont affirmé les Gardiens de la Révolution.

Il s’agit d’un coup dur pour l’Iran. Ce qui va sans aucun doute augmenter les tensions dans la région.

L’Iran a apporté son soutien au Hamas et au Jihad islamique après l’opération contre Israël en octobre dernier.

Ses alliés dans la région, notamment le Hezbollah, les Houthis, mais aussi les milices chiites en Irak et en Syrie, multiplient les actions contre Israël, mais aussi les bases américaines dans la région.

La mort de ce haut commandant iranien, qui jouait un rôle de premier plan dans la région, pourrait pousser les alliés de Téhéran à multiplier les attaques contre Israël.

Israël « paiera » pour ce meurtre, affirme le président iranien

Le président iranien Ebrahim Raïssi a accusé Israël d’avoir tué le général, promettant qu’Israël « paiera certainement pour ce crime ».

« Cette action est sans aucun doute un autre signe de frustration, d’impuissance et d’incapacité du régime sioniste usurpateur dans la région », a déclaré M. Raïssi dans un communiqué.

Avec Rfi

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici