7 octobre 2022
spot_img
AccueilSportMadrid, la capitale mondiale du football

Madrid, la capitale mondiale du football

Appelée à juste titre la capitale mondiale du football ces dernières années, Madrid aime le sport comme aucune autre ville au monde, les signes faisant référence à la Liga sont d’ailleurs omniprésents quand vous vous promenez dans les rues de la capitale.

Le Santiago Bernabéu du Real Madrid et le Cívitas Metropolitano de l’Atlético de Madrid accueillent des matchs un week-end sur deux tout au long de la saison de Liga. Si vous avez envie d’une expérience différente de celle proposée par les deux grands clubs de la capitale, Getafe CF et Rayo Vallecano est également en Liga Santander cette année.

Mais ce n’est pas tout. Partout dans la ville, on rappelle que le football est intimement lié à son histoire depuis plus d’un siècle, en espérant que les supporters de toutes les équipes apprécient les signes de cette grande histoire.

Musées de Santiago Bernabéu et du Cívitas Metropolitano

Assister à un match de Liga au Bernabéu ou au Cívitas Metropolitano fera partie de l’itinéraire de tout amateur de football venant à Madrid, mais il est également bon de savoir que les deux stades sont ouverts pendant la semaine pour permettre aux supporters de les visiter lorsqu’il n’y a pas de match.

- Advertisement -

La visite du stade Bernabéu est la troisième destination touristique la plus populaire de Madrid, ce qui n’est pas une mince affaire compte tenu des autres sites de classe mondiale que la ville propose. Le musée du club présente des expositions allant des chaussures portées par Santiago Bernabéu jusqu’à des installations multimédias vous plaçant sur le terrain à côté de stars telles qu’Eden Hazard et Karim Benzema. Vous pouvez également marcher à la place des joueurs dans le tunnel et sortir sur le gazon sacré sans oublier de poser des questions dans la zone mixte.

La visite du stade Cívitas Metropolitano offre un accès similaire à la nouvelle maison ultramoderne de l’Atlético, les visiteurs étant accueillis dans le vestiaire et dans d’autres zones plus secrètes où les joueurs tels que Antoine Griezmann et João Félix se préparent avant chaque match. Vous pouvez également vous asseoir à la place de l’entraîneur Diego Simeone sur le banc et poser pour des selfies avec la mascotte du club rojiblanco Indi en personne.

Cibeles et Neptune

À quatre kilomètres du Bernabéu, tout droit sur le verdoyant Paseo de la Castellana, se trouve la Fontaine de Cibeles. Les supporters des Blancos savent que cette fontaine néoclassique du XVIIIe siècle, mettant en scène la Déesse Mère grecque dans un char tiré par deux lions rugissants, joue un rôle clé dans chaque célébration de trophée.

La tradition, qui veut que le capitaine de l’équipe du Real enroule une écharpe de club autour des épaules de la déesse, date du milieu des années 1980 et est particulièrement associée à l’équipe de la « Quinta del Buitre » qui a remporté cinq titres consécutifs en Liga avec l’actuel directeur du club Emilio Butragueño en attaque.

La rivalité du derby de Madrid est si intense qu’à seulement 500 mètres de là se trouve la Fontaine de Neptune, avec le dieu grec de la mer en marbre secouant son puissant trident devant le célèbre musée d’art du Prado. Les supporters de l’Atlético de Madrid viennent ici pour célébrer leurs succès, comme leur dernier titre en Liga en 2020/21.

Benzema

Sol et Palais

Au centre de Madrid se trouve la place Puerta del Sol, le « kilomètre zéro » d’où toutes les distances routières en Espagne sont mesurées, et un endroit rempli de vie et d’énergie 24 heures sur 24.

Le Real Madrid et l’Atlético ont des boutiques à leurs couleurs à proximité, très pratiques pour acheter des billets de match, des objets et souvenirs, tandis que les visiteurs très attentifs apercevront également la statue en granit « Oso y Madroño » (ours et fraisier), le symbole du club de l’Atlético, dans le coin nord-est de la Puerta del Sol. De l’autre côté de la place se trouve la Real Casa de Correos, autrefois bureau de poste royal désormais devenu le siège du gouvernement régional. C’est de son balcon que les joueurs du Real Madrid et de l’Atlético s’adressent à leurs supporters après avoir remporté un trophée.

Une courte promenade dans la Calle Mayor vous emmène au Palais Royal, résidence officielle des rois d’Espagne pendant des siècles, bien que le Palacio de Zarzuela soit la véritable demeure du roi Felipe VI, grand partisan de l’Atlético depuis sa jeunesse et président d’honneur du club depuis 2003. Le père de Felipe, Juan Carlos, roi de 1975 à 2014, est un supporter affirmé du Real Madrid et allait souvent au Bernabéu. Les conversations les jours de derby ont dû être très intéressantes dans cette famille…

Rastro et Madrid Río

Les chasseurs d’objets de football ne voudront pas manquer le marché aux puces Rastro de Madrid, qui s’étend de la Plaza de Cascorro jusqu’à La Ribera de Curtidores et les rues environnantes. Chaque dimanche matin, des stands en plein air vendent tout ce qui est imaginable, y compris toutes sortes d’objets liés au football, des programmes de matchs authentiques aux figurines commémoratives en passant par les répliques de maillots vintage.

Une courte promenade plus au sud du centre-ville vous emmène à la rivière Manzanares, où l’ancien Estadio Vicente Calderon (antre de l’Atlético de 1966 à 2017) était placé avant d’être entièrement démoli. Le parc « Madrid Río » se trouve désormais là, une aire récréative et culturelle où les enfants sont rois. Il y a également des terrains de football à cinq, où chacun peut montrer ses talents ballon au pied.

Steak et faux filet

Les amateurs de football qui visitent Madrid ont également l’opportunité de manger dans des restaurants fréquentés par des stars de la Liga, et s’ils sont très chanceux, peut-être même d’apercevoir un joueur du Real ou de l’Atlético en train de déguster un steak d’après-match.

Meson Txistu sur la Plaza Angel Carbajo est l’endroit où les joueurs du Real mangeaient traditionnellement ensemble pour célébrer les victoires en Liga, comme le confirment les murs exposant des photos de joueurs, entraîneurs et présidents passés et présents des Blancos. L’Asador Donostiarra situé à proximité, dans la Calle de la Infanta Mercedes, propose un menu similaire où la viande est omniprésente, et des images à l’intérieur confirment qu’il a accueilli les célébrations lorsque l’Atlético a remporté le titre en mai 2014. L’entraîneur actuel de l’Atlético, Diego Simeone, est également connu pour apprécier le grill Di Maria sur la Calle Felix Boix.

R.S.

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Algérie-Maroc : le mal partagé  

Le fait que les autorités marocaines aient porté devant l'équipementier Adidas l'affaire du zellij pose un vrai problème sur les biens communs maghrébins. Quand bien...

Les plus populaires

Commentaires récents