1 décembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéManuel Valls s'attire les foudres des organisations musulmanes de France

Manuel Valls s’attire les foudres des organisations musulmanes de France

Critique envers l’islam

Manuel Valls s’attire les foudres des organisations musulmanes de France

L’ancien ministre de François Hollande rue dans les brancards. Il enfourche le langage de l’extrême droite, cherchant sans doute à exister dans une scène politique où il n’a plus de place. Lire le communiqué de deux organisations musulmanes qui lui répondent :

« Tous les pays souffrent d’une crise d’identité culturelle à cause de la mondialisation, de la crise politique, des réseaux sociaux, des problèmes des réfugiés : des problèmes naissent dans nos sociétés, par exemple dans la société française, le problème de l’islam, des musulmans. Tout cela nous interroge sur ce que nous sommes. » C’est en ces termes, mais en espagnol, la langue de son pays natal, que l’ancien premier ministre Manuel Valls s’est exprimé en Espagne lors d’un débat organisé par le quotidien El Païs.

La Fédération Nationale de la Grande Mosquée de Paris (FNGMP) et Musulmans de France (ex-UOIF) tiennent à exprimer leur consternation et leur grande indignation face à ces propos qui de façon délibérée jettent l’opprobre sur toute une communauté cultuelle. Ces propos sont d’autant plus inadmissibles qu’ils sont proférés par une personnalité qui a assumé les plus hautes responsabilités de l’État, responsabilités qui exigent discernement, retenue et mesure.

- Advertisement -

Faut-il encore une fois rappeler à Monsieur Valls que l’immense majorité de nos concitoyens de confession musulmane vivent leur foi dans la paix et la sérénité ? Faut-il encore lui rappeler qu’ils œuvrent sans relâche en faveur du vivre-ensemble, de la fraternité et du bien-être de tous, dans une même communauté de destin ? Et qu’ils ont à cœur à défendre loyalement notre devise républicaine, dont la laïcité régulièrement malmenée et dévoyée ici et là, voire hystérisée. La montée de discours similaires à celui de l’extrême-droite est l’un des dangers qui menacent notre unité nationale. Que chacun se garde d’attiser la division dans une volonté de se donner plus de lumière médiatique ou un positionnement politique plus remarqué.

Paris, vendredi 24 novembre 2017

Dr Dalil Boubekeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris Président de la Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris.

Monsieur Amar Lasfar, Président de musulmans de France »

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Forum du livre franco-berbère, samedi 26 et dimanche 27 novembre

50 auteurs et éditeurs présents au Forum du livre franco-berbère à la mairie du 5e arrondissement de Paris. Parmi les invités, citons Youcef Zirem,...

Les plus populaires

Commentaires récents