22 février 2024
spot_img
AccueilChroniqueMaraudeur en Kabylie, SS en Rhénanie (9)

Maraudeur en Kabylie, SS en Rhénanie (9)

L'islamisme

Il est dommage que je ne connaisse pas tous les détails de l’histoire de notre Ouelhous, il y en aurait beaucoup à dire, d’autant qu’il est décédé quand j’avais déjà dépassé la trentaine. J’aurais pu en savoir davantage sur ses faits et méfaits. Lui, le volubile reconnu, n’aurait pas manqué l’occasion de se vanter sur ses prouesses.

Malheureusement, il est mort sans avoir livré tous ses secrets. Le cheminement de sa « carrière » n’est pas difficile à imaginer avec du recul. Voilà un jeune dans toute sa vigueur, pauvre et inculte, qui quitte son village sous l’occupation française avec la volonté ferme de chercher, sous d’autres cieux, le butin dont tous nos villageois rêvaient avec l’objectif ultime d’un retour en fanfare et richesse parmi les siens. Il débarque en Europe avec l’idée bien claire que la France représentait l’ennemie responsable de tous ses déboires et de sa misère, en plus d’être la cause principale de sa fuite.

Maraudeur en Kabylie, SS en Rhénanie (8)

Grand, blanc, yeux bleus, il ne devait certainement poser aucun problème pour que les tuteurs d’une certaine race arienne reconnaissent en lui un des leurs. Le voilà propulsé du statut de misérable à celui de membre reconnu d’une race supérieure. La suite n’est pas difficile à imaginer. Il se laisse entraîner dans tous les abus sans y consacrer le moindre neurone d’analyse ou d’empathie.

- Advertisement -

À n’en point douter, cet exemple démontre qu’à une étape ou une autre de sa vie, l’être humain, qu’il soit chrétien, juif, musulman, blanc, jaune, noir, etc., peut se retrouver dans une position critique où il peut basculer tout autant dans l’horreur que dans la félicité, selon l’environnement dans lequel il évolue.

Quand Boualem Sansal avait comparé l’islamisme au nazisme, il avait déclenché un tonnerre de réprobations. Cela avait choqué beaucoup de monde. Pour ma part, je considère que pour la marche en avant de l’humanité, il est de notre devoir d’alerter sur le fait que s’il venait un jour aux commandes, l’islamisme, en Algérie ou ailleurs, serait bien pire que le nazisme, et cela pour une raison simple.

En comparaison aux exemples de massacres à grande échelle des années 1990, avec ces images insoutenables de Bentalha, les nazis ne se sont jamais attaqués à leur propre peuple à une si grande échelle.

Le nazisme a pour référence un être inhumain enfanté par des humains : Hitler. La détermination des hommes, associée au vent du temps, a eu gain du Führer et de son idéologie ségrégationniste, antisémite, raciste etc…et l’humanité tout entière en a tiré des leçons. Mais l’islamisme traverse les siècles sans montrer le moindre signe d’essoufflement. Bien au contraire, il semble s’amplifier à travers les âges. Parce que tout simplement cet extrémisme religieux a pour fondement l’une des plus grandes impostures de tous les temps, dont la plupart des gouvernants dans les pays musulmans se servent de socle pour asseoir leurs propres supercheries.

Évidemment, il ne faut pas faire la confusion entre les petits peuples inoffensifs qui ne demandent qu’à vivre en paix à l’ombre bleue de leurs figuiers et les belliqueux de toutes sortes qui n’ont dans le crâne qu’une moelle épinière en guise de cervelle. C’est ainsi qu’Einstein percevait les militaires.

Les nazis ont tué et massacré à grande échelle pendant la seconde guerre mondiale, mais cela fait-il de tout le peuple allemand des antisémites ?

L’armée française a massacré et torturé en Algérie, cela fait-il de tout le peuple français des bourreaux ?

Les Islamistes ont tué et massacré en Algérie, cela fait-il de tout le peuple algérien des semeurs de mort ? … (à suivre).

Kacem Madani

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici