7 décembre 2022
spot_img
Accueil360°Maroc : 2 hommes accusés de "traite humaine" et "harcèlement sexuel"

Maroc : 2 hommes accusés de « traite humaine » et « harcèlement sexuel »

Affaire Bouthier

L’affaire Bouthier prend de l’ampleur au Maroc. Deux hommes y ont été mis en examen dans le cadre de l’enquête pour harcèlement sexuel visant l’ancien PDG du groupe français Assu 2000, Jacques Bouthier, et plusieurs de ses collaborateurs, a annoncé une avocate des plaignantes marocaines dimanche 17 juillet. 

Une nouvelle plainte a été déposée contre l’ex-patron français Jacques Bouthier et ses collaborateurs au Maroc, pour « harcèlement sexuel », et un septième suspect, de nationalité française, placé en garde à vue. Cela porte à huit le nombre de personnes mises en examen après des plaintes d’anciennes employées du groupe de courtage Assu 2000 à Tanger.

L’un des deux hommes mis en examen, un Français, a été placé en détention provisoire samedi au terme d’une garde à vue de 48 heures, selon Aïcha El Guella, présidente de l’Association marocaine des droits des victimes. L’autre accusé, un Marocain, a également été présenté samedi devant le procureur général du roi à Tanger, qui l’a déféré devant un juge d’instruction dans le cadre de la même enquête. Il a toutefois été laissé en liberté, a ajouté l’avocate.

Ces décisions portent à huit le nombre de personnes mises en examen après des plaintes d’anciennes employées du groupe de courtage Assu 2000. Elles sont accusées de « traite humaine », « harcèlement sexuel », « attentat à la pudeur » et « violences verbales et morales ». Six d’entre elles ont été placées sous mandat de dépôt et deux autres laissées en liberté. Deux Français et six Marocains dont deux femmes sont mis en cause.

- Advertisement -

Les faits présumés ont eu lieu entre 2018 et avril 2022 dans la filiale marocaine d’Assu2000 à Tanger.

Un harcèlement sexuel systématique

Au total, sept plaintes ont été déposées contre Jacques Bouthier et des cadres de sa société et « d’autres vont suivre », a assuré samedi Abdelfattah Zahrach, un autre avocat, lors d’une conférence de presse. Plusieurs plaignantes ont déjà fait état de harcèlement sexuel systématique, de menaces et d’intimidations au sein d’Assu 2000 à Tanger, et ce dans un climat de précarité sociale.

Elles ont dit avoir été licenciées après avoir refusé de « céder au harcèlement et au chantage » de Jacques Bouthier « et de ses complices ». 

Agé de 75 ans, Jacques Bouthier, une des grandes fortunes françaises, a été mis en examen le 21 mai à Paris avec cinq autres personnes, notamment pour traite d’êtres humains et viols sur mineure.

Il est aussi poursuivi pour association de malfaiteurs en vue de commettre le crime d’enlèvement et séquestration en bande organisée, ainsi que détention d’images pédopornographiques.

Avec AFP

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Mondial 2022 : un Maroc brillant se qualifie aux huitièmes de finale

Le grand jour pour le Maroc ! Les Lions de l'Atlas ont battu le Canada, déjà éliminé, jeudi 1er décembre dans le groupe E...

Les plus populaires

Commentaires récents