5 décembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéMesures de grâce pour une partie des détenus d'opinion

Mesures de grâce pour une partie des détenus d’opinion

COMMENTAIRE

Mesures de grâce pour une partie des détenus d’opinion

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a décrété, mercredi, des mesures de grâce en faveur de trente (30) détenus condamnés définitivement dans des affaires d’attroupement et de troubles à l’ordre public, ainsi que des mesures de clémence complémentaires en faveur de soixante-et-onze jeunes détenus condamnés pour les mêmes actes, indique un communiqué de la Présidence de la République.

« Suite au communiqué rendu public mardi par le ministère de la Justice, le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, a décrété, mercredi 04 Dou El Hidja 1442 correspondant au 14 juillet 2021, des mesures de grâce en faveur de trente (30) détenus, condamnés définitivement dans des affaires d’attroupement, de troubles à l’ordre public et d’autres actes y afférents », lit-on dans le communiqué.

« Le président de la République a décrété également des mesures de clémence complémentaires en faveur de soixante-et-onze (71) jeunes détenus condamnés pour les mêmes actes qui seront relâchés pour rejoindre leurs familles, dès mercredi soir », a ajouté le communiqué.

« Ces mesures font suite à celles décrétées à l’occasion de la célébration du 59e anniversaire de la fête de l’Indépendance et de la Jeunesse le 05 juillet 2021 », a conclu le communiqué de la Présidence de la République.

- Advertisement -

Près de 200 détenus d’opinion croupissent toujours dans les prisons. Des journalistes, des hommes politiques, des universitaires, des étudiants et de simples citoyens dont le l’unique tort est d’être en opposition au régime en place, sont embastillés arbitrairement. 

Auteur
Avec APS

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

La Suède expulse un membre du PKK vers la Turquie

Selon l'agence officielle turque Anadolu, Mahmut Tat avait été condamné en Turquie à six ans et dix mois de prison pour appartenance au PKK,...

Les plus populaires

Commentaires récents