14 juin 2024
spot_img
AccueilCommuniquéMme Yvette Pick-Gilles est morte à Batna

Mme Yvette Pick-Gilles est morte à Batna

DISPARITION

Mme Yvette Pick-Gilles est morte à Batna

Yvette Gilles était un symbole batnéen. Elle était appréciée et aimée par l’ensemble des habitants originaires de Batna.

L’inhumation de Mme Yvette Gilles – épouse Mr. Pic- décédée la semaine dernière à Batna d’un arrêt cardiaque en son domicile situé en plein centre ville (les allées Bocca) a lieu jeudi 28 février 2019 au cimetière chrétien de Batna.

La famille Gilles

Les grands  parents accompagnés de leurs enfants Yvette et son frère sont installés en Algérie, précisément à Batna en 1900. Depuis ils ont acheté pratiquement l’ensemble quartier connu sous le nom le Stand. Son grand-père du côté de sa mère était juge entre les deux guerres la Seconde guerre mondiale et la guerre d’Algérie. Le père d’Yvette, Gilles, est décédé 1947 en Algérie plus exactement à Batna d’une mort naturelle.

à sa mère Mme Gilles, elle est décédée aussi à Batna en 1971. Ils avaient des carrières, dans le commerce. En plus ils se sont investis entre autres dans la promotion immobilière entre les deux guerres dont l’architecture et les constructions sont toujours présents.

- Advertisement -

Batna comptait 60.000 habitants à l’époque. Yvette Gilles s’était mariée avec M. Pick en 1970, sachant que M. Pick était venu dans le cadre de la coopération avec la France en tant qu’enseignant. De même qu’Yvette était enseignante de français dans un lycée. Depuis leur mariage, ils sont restés sans avoir jamais songé repartir.

La famille Pick a eu cinq enfants dont deux filles (Adelaïde, Ghilain, Audon, Régis et Edwige. Après leurs études universitaires, ils ont quitté l’Algérie, c’était précisément le début des années de braises. Pick et Yvette, eux, sont restés fidèles à la terre des Aurès.

Les parents d’Yvette sont originaires de France, son père s’appelait Eugène Gilles. Il est natif de l’Ardèche quant à sa mère elle est originaire de la Mayenne située à l’Ouest de la France.

Yvette Gilles, enseignante

Les anciens Batnéens ont exprimé à la famille de la défunte leurs sincères condoléances et ont traduits concrètement leur solidarité et leur compassion en implantant d’une Grande tente en plein centre ville de Batna dit les Allées Bocca face au domicile des Gilles où les condoléances ont été présentés.

Parmi les visiteurs, il y a la présence de Hamma Mélakhsou qui a été vivement remarquée ainsi l’ensemble de tous les Batnéens.
L’enterrement a lieu jeudi à partir de 10 heures au cimetière français situé en plein centre ville de Batna.
Nos sincères condoléances à son mari le professeur Pikc et leurs enfants Adelaïde, Ghilain, Audon, Régis et Edwige.
Les anciens élèves de Batna (écoles primaires, collèges et lycées) dont la défunte Yvette et son mari M. Pic ont compté parmi leurs enseignants, expriment leurs vives reconnaissances pour l’instruction et le savoir qu’ils leurs ont transmis.

Un groupe de Batnéens a pris en charge toutes éventuelles démarches pour les aider du moins à les soutenir psychologiquement dans ces moments tristes.

 

Auteur
Abdelmadjid Benyahia

 




LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

La bourde de Nathalie Saint-Cricq sur France2

Nathalie Saint-Cricq fait partie de cette légion d'analystes faiseurs d’opinion qui professent pour leur clan sur les chaînes publiques. Ici c’est pendant le journal...

Les derniers articles

Commentaires récents