7 octobre 2022
spot_img
AccueilMise en avantMohamed Tadjadit, Soheib Debaghi, Malik Riahi, Noureddine Khimoud sortent de prison

Mohamed Tadjadit, Soheib Debaghi, Malik Riahi, Noureddine Khimoud sortent de prison

Activistes du Hirak Tanekra

Les activistes Mohamed Tadjadit, Soheib Debaghi, Malik Riahi, Noureddine Khimoud (Nadjib Milano) et Tarik Debaghi ont quitté la prison de Bouira (Saïd Abid) aujourd’hui dimanche 7 août 2022 après avoir purgé leur peine de prison, rapporte le CNLD.

Mohamed Tadjadit, Soheib Debaghi, Malik Riahi, Noureddine Khimoud (Nadjib Milano) et Tarik Debaghi ont été condamnés à 16 mois de prison ferme le 27 juillet dernier. Sadek Louil, lui, a été condamné à 6 mois de prison ferme.

Malik Riahi devrait quitter la prison le 24 août prochain. Si bien entendu, la justice n’est pas actionnée pour qu’il soit encore condamné à des peines avec mandat de dépôt dans d’autres affaires.

Sadek Louil est toujours en détention dans une affaire classée criminelle, ajoute la même source.

Lors de leur procès en appel le 20 juillet, le parquet avait requis l’aggravation de la condamnation prononcée en première instance à l’encontre de Mohamed Tadjadit, Soheib Debaghi, Malik Riahi, Noureddine Khimoud (Nadjib Milano) et Tarik Debaghi

- Advertisement -

Le verdict a été rendu public le 29 mars 2022 au tribunal de Sidi M’hamed d’Alger. Ils ont été condamnés à 2 ans de prison ferme assorti d’une amende pour Mohamed Tadjadit et Soheib Debaghi. Condamnation à 18 mois de prison ferme assorti d’une amende pour Malik Riahi, Noureddine Khimoud (Nadjib Milano) et Tarik Debaghi.

Le parquet avait requis 6 ans de prison ferme assorti d’une amende de 1 million de Dinars à l’encontre de « Mohamed Tadjadit, Soheib Debaghi et Sadek Louil et a requis 5 ans de prison ferme assorti de la même amende , avec saisie des objets confisqués, à l’encontre de « Malik Riahi, Noureddine Khimoud (Nadjib Milano) et Tarik Debaghi lors du procès le 22 mars 2022 au tribunal de Sidi M’hamed d’Alger.

Mohamed Tadjadit, Malik Riahi, Soheib Debaghi, Noureddine Khimoud (Nadjib Milano) et Tarik Debaghi ont été placés sous mandat de dépôt, Jeudi 8 Avril 2021, après présentation devant le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed d’Alger.

Pour rappel, Mohamed Tadjadit et Malik Riahi ont été arrêtés dans la soirée dimanche 4 avril 2021, dans un appartement à Ain Benian après perquisition de la police. Ils ont été placés en garde à vue au commissariat Trolard (pres du tunnel Audin).

Soheib Debaghi Noureddine Khimoud et Tarik Debaghi ont été arrêtés à Barika (Batna) lundi matin, le 5 avril, à bord d’un véhicule et transférés vers Alger (Cavaignac) dans la soirée.

Ils sont poursuivis pour direction et organisation d’une association de malfaiteurs (criminelle). Et diffusion de fausses informations de nature à troubler l’ordre public, atteinte à la vie privée d’un enfant et son exploitation à des fins contraires à la morale, incitation à la débauche, et détention de stupéfiants (drogue) pour consommation ».

Près de 300 prisonniers d’opinion croupissent toujours dans les prisons algériennes. Abdelmadjid Tebboune a nié, face à la presse, il y a quelques jours l’existence de détenus d’opinion.

L.M.

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Du 5 octobre 1988 aux détenus d’opinion d’aujourd’hui, le même combat

En ce 5 octobre, mes pensées vont aux jeunes qui ont dit leur colère, leur indignation et leur rejet de la gestion de leur...

Les plus populaires

Commentaires récents