20 février 2024
spot_img
AccueilChroniqueMonde 2.0 de la politique en pyjama, le pyjama en tenue de...

Monde 2.0 de la politique en pyjama, le pyjama en tenue de combat

Le peuple du Hirak est prisonnier de l’immobilisme imposé par le « système ».

L’expression Monde 2.0 de la politique évoque une ère marquée par la numérisation, l’interconnectivité mondiale et l’accélération des changements sociétaux.

Dans cette ère dynamique, les élites politiques peuvent être métaphoriquement décrites comme portant un « pyjama », symbolisant la familiarité, la routine, voire l’inertie. Ce pyjama peut représenter des politiques figées, des idées dépassées et des stratégies qui ne sont plus en phase avec la réalité évolutive de la société.

Le passage du « pyjama à la tenue de combat » suggère une nécessité de transformation, une adaptation aux nouvelles exigences du Monde 2.0. Comme l’exprime Martin Luther King Jr., « Le moment est toujours bon pour faire ce qui est juste. » La tenue de combat représente la volonté de s’engager activement, d’adopter des politiques agiles et de faire face aux enjeux contemporains avec détermination. C’est un appel à une réinvention politique, à une réactivité face aux défis émergents et à une ouverture à l’innovation.

Le contexte « bourdonnant, bouillonnant et boulonné » amplifie cette métaphore. Le bourdonnement symbolise le bruit incessant des opinions, des demandes et des changements rapides dans la société. Comme le soulignait Nelson Mandela : « Écouter est aussi puissant que donner la voix. » Les élites politiques en pyjama peuvent être perçues comme sourdes à ce bourdonnement, alors que la tenue de combat suggère la nécessité de prêter une attention constante à la voix du peuple.

Le bouillonnement souligne l’urgence d’adaptation. Les élites politiques, revêtant leur tenue de combat, doivent être prêtes à embrasser les dynamiques changeantes de la société et à ajuster leurs politiques en conséquence. Comme le rappelle Darwin, « Ce n’est pas la plus forte des espèces qui survit, ni la plus intelligente, mais celle qui répond le mieux au changement. » Enfin, le boulonné peut symboliser la stabilité nécessaire, mais aussi la capacité à ajuster les structures politiques sans compromettre leur solidité.

- Advertisement -

En Algérie, cette métaphore pourrait refléter la tension entre des élites politiques parfois enclines à rester dans des schémas établis et une jeunesse désireuse de participer activement à la construction de l’avenir du pays. Les élites politiques, en troquant leur pyjama pour une tenue de combat, pourraient répondre à l’appel d’une gouvernance plus dynamique et inclusive.

En conclusion, « Monde 2.0 de la politique en pyjama, le pyjama en tenue de combat » incite à une réflexion sur la nécessité pour les élites politiques de se réinventer, de s’adapter aux réalités changeantes et de rester en phase avec les aspirations de la société. Comme le disait Albert Einstein, « La folie, c’est de faire la même chose et de s’attendre à un résultat différent. » C’est une invitation à abandonner la complaisance politique pour embrasser un engagement actif dans un monde politique en constante évolution.

Dr A. Boumezrag

1 COMMENTAIRE

  1. Comment diable 11000 cavaliers, arrivés sur nos terres sans femmes ni enfants, peuvent-ils effacer la génétique de millénaires d’évolution ? ….vous croyez à la fable de 11000 cavaliers aux pays de chameaux. Je n’arrive pas à comprendre comment aucun spécialiste kabyle ou amazigh n’est capable de nous démontrer comment on a créé à partir du mot aarav un peuple habillé des attributs civilisationnels puniques (ta phniqt) Phn et dit de nos jour ta mazight. L’islam n’a rien d’arabe encore moins la langue maternelle créé par les colonisateurs sur la base des langues indigènes. Lvavour devient babour,lmeghrev,devient lmeghrev,sveh,devient sbeh,Navi devient Nabi,slam,devient salam etc .etc ..au de croire à l’histoire des inventeurs de faux peuples. Faites jouez déjà l’étymologie nord africaine qui remonte au grec,latin,ébreux,espagnol,italien anglais allemand, francais etc ..Toute l’histoire dite arabe n’est qu’une supercherie coloniale qui tout fait pour faire disparaitre ce qui est indigène est imposé sa création avec les attributs internes et originelles. Quant une langue est dépourvue de son écriture,il est très facile de la phagocyter. Et surtout de l’ignorer pour imposer l’écrite. C’est toute cette politique de dépossession qui est mise en branle. Tout la terminologie arabe partout et jamais Tamazight n’est cité ou mise en avant. Chercher à comprendre comment les fossoyeurs diabolique ont procédé au lieu de répéter leurs écrits monsongers. Croyez moi que même les dits arabes ne savent pas qu’ils sont victimes d’une machination. L’islam vient des arianistes sarrasins et nullement des arabes. MHMD ,ne pouvait pas parler la langue maternelle arabe,elle n’existait en ce temps là. Chercher à comprendre toutes les manigances au lieu de jouer aux connaisseurs perroquets. Pour la part c’est clair…on a créé des fantômes pour diviser les peuples puissants autrefois. A présent, les créateurs sont protégés par leurs digues qu’ils ont renforcé jusqu’au jours où les peuples indigènes auront compris l’arnaque historique des NapoléonIIl et consorts. Retirez aux dits arabes l’islam il n’ont aucune histoire….ce qui est logique car n’ont aucune antériorité. Une regilion n’est pas la création d’un dieu mais des hommes. Et par conséquent elle ne peut appartenir à une ethnie ou un peuple. C’est incroyable que seuls les dits arabes et les juifs possèdent des religions. A méditer . Arrêtez de jouets aux perroquets !!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici