1 février 2023
spot_img
Accueil360°Mostaganem : la mer rejette quatre cadavres de harragas originaires de Chlef

Mostaganem : la mer rejette quatre cadavres de harragas originaires de Chlef

REGARD

Mostaganem : la mer rejette quatre cadavres de harragas originaires de Chlef

Le matin du 13 août 2020, dans une plage de l’extrême est de Mostaganem, des pêcheurs ont vu un cadavre flotter sur l’eau. Ils ont alerté les services concernés.

Les pompiers, aidés par des bénévoles, en ont  trouvé ensuite  deux autres. À quelques moments du coucher du soleil, ils ont récupéré le quatrième.

Selon les témoignages et les documents d’identité trouvés dans une sacoche d’un des cadavres, les quatre disparus, citoyens de Chlef, faisaient partie d’une barque qui a subi un naufrage il y a environ une semaine. Les cinq autres sont sortis sains et saufs grâce aux gilets et jerricans. 

La raison du naufrage ? Parmi les  personnes de l’entourage des disparus, venues voir les cadavres, il y a ceux qui parlent d’un naufrage causé par la mer houleuse ; et d’autres qui insistent sur ne bagarre qui a éclaté à bord pour s’emparer d’une grande somme d’euros (on parle de 20 000 euros) qu’un des harragas avait sur lui. 

- Advertisement -

Une enquête serait lancée pour identifier les circonstances du naufrage. Pensée pour les disparus et leurs familles déchirées par le chagrin ! 

Auteur
Tawfiq Belfadel, écrivain-chroniqueur 

 




ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Le groupe Wagner recrute parmi les détenus africains

Ces derniers mois, Evguéni Prigogine, le patron du groupe paramilitaire, a proposé à plusieurs détenus africains en Russie d'être libérés et de voir leurs...

Les plus populaires

Commentaires récents