22 février 2024
spot_img
AccueilCommuniquéPétrole : le Brent à moins de 86 dollars

Pétrole : le Brent à moins de 86 dollars

Pétrole
L’économie algérienne dépend totalement de sa production en hydrocarbures.

Les prix du pétrole reculaient légèrement lundi, la crainte qu’une économie mondiale en berne consomme moins que prévu compensant les coupes de production de certains membres de l’Opep+.

Ce matin, le baril de Brent cédait 0,50% à 85,88 dollars. Et la demande pourrait souffrir les prochaines semaines.

La semaine dernière, le marché du pétrole a engrangé une quatrième semaine consécutive de hausse, notent des analystes.

Mais si les cours restent soutenus par l’annonce au début du mois de baisses de production volontaires par huit des membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (Opep+), ils ont perdu de leur élan.

Selon les rapports mensuels de l’Opep et de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) publiés la semaine dernière, la demande mondiale devrait cependant croître autant que prévu en 2023. Ce rapport de l’Opep éclaire sa décision. Les pays producteurs expliquent qu’un risque de décalage existe, dans les mois à venir, entre l’offre et la demande. « Les inventaires commerciaux des pays de l’OCDE se sont reconstitués ces derniers mois et la situation est moins tendue qu’il y a un an à la même époque », rapportent-ils, tout en soulignant l’existence de nouveaux risques macroéconomiques.

- Advertisement -

Avec agences

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici