18 mai 2024
spot_img
Accueil360°Pillage au parc du Tassili N'Ajjer : réaction mitigée du ministère de...

Pillage au parc du Tassili N’Ajjer : réaction mitigée du ministère de la Culture 

Les peintures rupestres menacées de pillage et de disparition dans le Sahara.

 

Le ministère de la Culture et des arts vient de se réveiller de son auguste sommeil pour réagir mollement aux actes de destruction commis par des inconnus à l’intérieur au parc naturel et archéologiques du Tassili N’Ajjer (In Amenas, wilaya d’Illizi).

Rien ne presse pour le département de la Culture. Pendant que plusieurs gravures rupestres datant de l’ère paléolithique ont fait l’objet d’innommables pillages (vol et destruction), le département que dirige Soraya Mouloudji regarde ailleurs.

Il a fallu qu’une courageuse citoyenne lance un appel pressant via une vidéo diffusée vendredi dernier sur le réseau social  Facebook interpellant les autorités afin d’agir pour  sauver et préserver ce qui reste de ce patrimoine, pour que le ministère de la Culture daigne enfin réagir à travers un communiqué aux propos minimalistes, voir mitigés. Comme s’il n’y avait pas péril en la demeure.

Dans le document diffusé dans la journée du 26 décembre, sur la page Facebook officielle  du ministère, et, ce, 4 jours après l’alerte lancée par la citoyenne et relayée par plusieurs internautes, le ministère de la Culture et des arts informe qu’il a adressé des instructions aux directeurs des offices nationaux des parcs culturels du Tassili N’ajjer, Hoggar, Atlas saharien, Touat-Gourara, Tidikelt et Tindouf, leur demandant de prendre des mesures urgentes pour protéger le patrimoine culturel et naturel situé dans ces espaces protégés.

- Advertisement -

«Après l’enregistrement par les services du ministère d’actes de destruction de nombreux sites archéologiques et rupestres  situés sur les territoires des parcs culturels, commis cette semaine par des inconnus, des mesures doivent être prises de toute urgence pour protéger le patrimoine culturel et naturel dans ces parcs », lit-on dans un communiqué du ministère qui demande aux responsables concernés d’exercer leur missions  conformément à la législation en vigueur en concertation avec les autorités  locales et sécuritaires afin de veiller à la protection de ce trésor archéologiques et naturel. « Conformément  aux dispositions de la loi 04-98 du 15 juillet 1998 relative à la protection  du patrimoine  culturel et en votre qualité  de responsable de la gestion de ces institutions, je vous demande de mettre en place de postes de garde et de surveillance comme stipulé par le règlement intérieur de chaque parc culturel; aménager des voies et des accès ouverts aux visites; Agir en coordination avec la gendarmerie  nationale, les douanes et l’ANP pour contrecarrer toute atteinte au patrimoine culturel… » Voilà les pillards sont avertis, ils peuvent encore continuer avant que tout ce beau monde décide de se mettre en marche dans l’immensité magique de notre Sahara.

Cliquez sur la ligne pour voir la vidéo des Peintures rupestres saccagées

A part ces « mesures urgentes », Soraya Mouloudji ne dit pas si des décisions sont prises pour sanctionner les responsables des négligences manifestes  qui ont conduit à ces atteintes au patrimoine culturel national inestimable. Le communiqué signé par la valeureuse ministre ne mentionne pas si des recherches sont entreprises pour récupérer les peintures rupestres volées et quel traitement  réservé à leurs auteurs.

Samia Naït Iqbal

3 Commentaires

  1. Je pense qu’il y a une volonté politique manifeste de falsifier toute l’histoire du territoire et du peuple Algérien, après l’histoire de la guerre de libération et de l’indépendance, le tour est venu pour effacer la préhistoire ce qui n’est guerre une surprise au vu de l’état de délabrement de tous les monuments et sites historiques notamment Berbère à l’image de la casbah laissée à l’abandon, le système qui est une association de malfaiteurs sadiques à produit toutes sortes de dégénérés qui prône même par la voie officielle d’une de leur député qu’il fallait éliminer toute une région culturellement bien sûr y compris humainement s’il le faut, donc pour en venir à cette pauvre Algérie dépouillée de partout , le jour où il ne lui restera que des os, tous ces responsables notamment au sommet qui ont le pouvoir partiront sous d’autres cieux où les monuments historiques et préhistoriques ainsi que la culture sont préservés et valorisés. Je suis convaincu que la mission du pouvoir mis en place de force depuis 62 et de piller et détruire ce pauvre pays.

  2. D’abord, de quels « ministres » s’agit il quand tout est sous les « instructions » de tebboune, le « retour » de l’eau dans les robinets inclu ? Ensuite combien de ministres savent ios ce qu’il faudrait exactement faire ou comprendre ce que veut dire leur travail ? Pour ce qui est de la culture, depuis que des eglises sont transformees en mosquees et en « souk el fellah », il est clair que le systeme s’en fiche de tout ce qui est culturel. En dehors de l’arabisme tout le reste est ennemi de la « revolution ». Il faudrait donc effacer tout ce qui est « etranger » a la culture arabe car ca pourrait remettre en cause sa leegitimite. L’Algerie est peut etre le seul pays au monde ou les autres cultures et religions sont opprimees. Ils veulent effacer tout comme si l’Afrique du Nord n’a commence qu’en l’an 700. Ou sont les eglises, les synagogues et tous les vestiges de civilisations qui sont passees par l’Afrique du Nord ? Tout detruit. Est il etonnant de voir aujourd’hui que l’Algerie est plus anti-semite que la Palestine ou plus « musulmane » que les arabes de la mecque ? Dans quel pays les minorities ethniques sont oppresees plus qu’en algerie ? En conclusion, toute diversite est un danger pour les dictatures. Le pays doit devenir BESSIF une caserne et le peuple une armee de zombies dociles prets a croire a tous les bobards et surtout prets a aller a l’abattoire a tout moment. Pourquoi alors la photo de changriha est partout et surtout le voir devenir le compagnon de tebboune a toutes les appearances ? Meme le football est pris en otage a tel point a transformer une equipe civile en equipe militaire. Le probleme est que tout ce qu’ils touchent meurre. Le pays, le peuple, le foot etc.etc. Ils ne comprendront jamais qu’on ne pourra pas transformer un pays en caserne et un peuple en armee.

  3. Tous ces artifices administratifs, parcs, wilayas, etc., créés sans la moindre concertation avec les concernés sont partout inefficients. Ils n’ont comme résultats que de bloquer les structures existantes depuis des millénaires, , efficaces, elles.
    Imuchagh (Touaregs), comme tout les peuples de la contrée ont de tout temps su conserver leurs ressources naturelles et leur patrimoine culturel. Un fonctionnaire désigné et dépêché depuis des contrées lointaines, aussi professionnel soi-t-il, n’a pas et ne peut avoir ce lien nécessaire qui fait de cet art un patrimoine; un Tergui, si.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents