21 avril 2024
spot_img
Accueil360°Près de 800 taurillons français refoulés d’Alger

Près de 800 taurillons français refoulés d’Alger

Bétailler

Près de 800 taurillons partis de Sète (sud de la France) en bateau et bloqués dans le port d’Alger depuis plus de deux semaines vont être rapatriés et abattus en France, après un imbroglio sur le statut sanitaire de trois animaux.

Partis de Sète (Hérault) le 3 septembre, à bord du cargo Nader A, pour être exportés vers l’Algérie, 789 taurillons ont été refusés au débarquement à leur arrivée au port d’Alger, le 5 septembre, et devront revenir en France pour y être… euthanasiés.

Au cœur de cet imbroglio : un soupçon, par les autorités sanitaires algériennes, d’infection de trois de ces bovins à la rhinotrachéite infectieuse bovine (IBR), une maladie respiratoire virale, fortement contagieuse.

Pour le ministère de l’agriculture français, le blocage provient « d’une différence d’interprétation par les autorités algériennes sur le statut sanitaire de ces animaux ». Le ministère assure que si trois de ces taurillons présentaient un document stipulant une positivité à l’IBR, c’est parce qu’ils avaient justement été vaccinés contre cette maladie. Les échanges entre autorités françaises et algériennes n’ont toutefois pas convaincu ces dernières, qui ont refusé que les bovins soient déchargés au port d’Alger.

- Advertisement -

Avec agences

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents