1 octobre 2022
spot_img
AccueilPolitiqueQue veut provoquer Ouyahia?

Que veut provoquer Ouyahia?

Il a multiplié les déclarations incendiaires:

Que veut provoquer Ouyahia?

Malgré le « carton jaune » que lui a distribué « l’instance arbitral » de Tartag, qui l’accuse de « menacer la paix sociale en Algérie », le Premier ministre Ahmed Ouyahia, continu de faire des déclarations pour le moins provocatrices.

Il s’exprime sur tout, dit tout et son contraire, encense  Abdelkader Messahel, justifie l’usage de la planche à billet, nie l’inflation galopante, la cherté de la vie, l’hydre de la corruption, l’agonie du dinar, œuvre pour la résurrection de la coalition de l’allégeance, fustige l’opposition et absout Chakib Khelil. Bref, Ouyahia vit dans une autre planète et nage à contre sens du simple bon sens!

Tant pis pour le Maroc

- Advertisement -

Il vient d’abord, à la rescousse de son ministre des affaires étrangères, en entérinant ses propos sur le blanchiment d’argent de la drogue que pratiqueraient les banques marocaines. «Tout ce qui concerne l’Algérie vis-à-vis de l’extérieur, nous sommes derrière notre gouvernement à 100%. Que nos voisins s’émeuvent, tant mieux ou tant pis pour eux. Ce n’est pas notre problème», explique-t-il.

Exclure plus de partis politiques

Ouyahia, avec son légendaire détachement, s’attaque ensuite à l’opposition et lui reproche son incapacité à mobiliser des listes pour les prochaines législatives. Il est notamment favorable à l’élimination des petites formations politiques afin dit-il, que le citoyen se retrouve devant moins de choix de listes électorales, selon lui; « il y a saturation de l’espace politique »!

« Chakib Khelil a subi une terrible injustice »!

Le Premier ministre, qui assurait devant les micros de la radio algérienne, qu’il s’exprimait en sa qualité de responsable de formation politique, se substitue à la justice et absout d’un revers de la main Chakib Khelil. « Ce qui a été fait contre Chakib Khelil, il y a eu beaucoup d’injustice (…) ». L’ancien ministre de l’Energie a « subi une terrible injustice », s’offusquait-il.

Fier de ses 200 élus corrompus!

Mais, le show ouyahia ne s’arrête pas là, puisqu’il s’est fendu d’une déclaration très étrange. En effet et en voulant jouer la transparence, il nous apprend, avec fiéreté, que« seulement »  200 élus locaux de son parti RND, ont été épinglés pour des affaires de corruption. « Nous sommes heureux et fières de dire à l’opinion publique que la famille du RND qui compte plus de 6000 élus, a eu malheureusement, 200 élus qui ont été poursuivis par la justice. Nous avons une cinquantaine qui a été condamnée.», se réjouissait-il.

La démocratie sur le dos des chars!

Concernant  les acteurs politiques qui appellent à l’intervention de l’armée, le patron du RND a estimé que «ce sont des affabulateurs qui sont incapables de défendre leur position et qui attendent encore les chars pour les ramener au pouvoir, aujourd’hui je suis heureux de partager un point de vue avec la présidente du PT», pestait Ahmed Ouyahia.

Le slogan des 1000 milliards et le désastre!

Et les 1000 milliards de dollars? La question est tellement difficile que le président du RND a dû répondre par une intimidation. « Cette question me rappelle le slogan des 26 milliards, d’une certaine époque. J’invite chacun à se rappeler quel a été le désastre, auquel a contribué ce slogan »! autrement dit; si l’on continue à se demander où est passé l’argent du peuple, le désastre s’abattra sur nous!

Qu’espèrent provoquer le Premier ministre et son gouvernement en multipliant ce genre de déclarations fracassantes? Que visent-ils? Qui veulent-ils enflammer : les pays voisins, l’opposition ou carrément le peuple? Et surtout, dans quel but? En gros, à qui profite le crime?

Auteur
Hebib Khalil

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Trafic de stupéfiants et vol de véhicules à Tizi Ouzou : 2 gangs neutralisés 

Les services de sécurité ont mis fin aux activités  de deux gangs de criminels qui agissaient à Tizi-Ouzou et ses environs, avons-nous appris dans...

Les plus populaires

Commentaires récents