8 février 2023
spot_img
AccueilA la uneRachid Nekkaz annonce son retrait définitif du champ politique

Rachid Nekkaz annonce son retrait définitif du champ politique

Nekkaz

Toujours en prison où il purge une peine de cinq ans, affaiblit et malade, Rachid Nekkaz demande indirectement la grâce présidentielle dans un court communiqué publié sur sa page Facebook. 

L’homme d’affaires et activiste et électron libre de la politique déclare renoncer à faire de la politique.

« Après l’annulation surprise d’une grâce de 18 mois, voici la lettre ouverte du citoyen déchu Rachid Nekkaz à Monsieur Le Président Tebboune. « J’arrête la politique ».

Rachid Nekkaz a écrit à Abdelmadjid Tebboune le 10 décembre 2022 pour lui annoncer officiellement qu’il s’était « résigné, par la force des choses, à arrêter la politique en Algérie ».

- Advertisement -

En effet, il souhaite désormais «se consacrer exclusivement à la résolution de ses problèmes de santé (de prostate, d’audition et de respiration), à l’écriture et à sa famille qu’il a sacrifiée et abandonnée égoïstement aux États-Unis depuis 10 ans et qu’il n’a pas revue depuis trois ans, accaparé qu’il était par l’idée de contribuer humblement à l’édification d’un État démocratique dans le pays de ses défunts parents. »

Nekkaz a été condamné le 3 juillet 2022 par la cour d’appel à 5 ans de prison et à une amende de 500 000 dinars aggravant sa peine puisqu’il était condamné à un an de prison en première instance.

Cette annonce publique est une première de la part de cet homme politique atypique qui a renoncé à la nationalité française pour rentrer en Algérie et s’y consacrer à la lutte politique.

L.M.

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Quand la médiocrité règne, l’incompétence est une règle, la roublardise une culture

  Sommes-nous sûrs de savoir, en Algérie, ce qu’est un Etat et de quoi parlons-nous lorsqu’on aborde la gouvernance ? Personne n’est jamais incompétent, chacun...

Les plus populaires

Commentaires récents