3 décembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéRAJ : Riposte internationale condamne sa dissolution par le régime

RAJ : Riposte internationale condamne sa dissolution par le régime

TRIBUNE

RAJ : Riposte internationale condamne sa dissolution par le régime

L’ONG RAJ interdite par le régime. Plusieurs organisations dont Riposte internationale dénoncent cette décision arbtraire.

Riposte internationale condamne avec la plus grande fermeté, le verdict actant la dissolution de l’association R.A.J.

Riposte internationale considère que ce verdict vient d’ouvrir un nouveau front dans la répression à l’encontre des forces vives de la société civile algérienne.

L’association R .A.J dont la naissance remonte à 1993 est un acteur majeur des revendications légitimes du peuple algérien ; ce qui a motivé le régime à monter un dossier en épingle et l’éliminer ainsi du champs des luttes pour les droits humains.

- Advertisement -

Riposte internationale dénonce l’instrumentalisation manifeste de la justice. un procès dont le dossier a été minutieusement déconstruit par le collectif d’avocats qui, ont démontré son caractère fallacieux et belliqueux. Les accusations portées durant ce simulacre de procès, sont on ne peut plus, simplement scandaleuses.

Il est à craindre que ce ne soit la première victime d’une liste qui s’annonce bien longue.

Riposte internationale en appelle à la communauté internationale afin de concourir au rétablissement du peuple algérien dans son droit.

Les instances internationales doivent intervenir pour mettre fin aux tentatives insidieuses et incessantes anéantissant les dernières poches des libertés publiques si durement acquises. Le peuple algérien au prix de renoncement, de patience et d’abnégation a su construire un projet de changement dans la paix, ce dernier est mis à rude épreuve. Les attaques musclées et violentes du pouvoir a pour objet l’annihilation de toute velléité de projet démocratique. Cela doit cesser.

Riposte internationale assure les membres de R.A.J de son soutien indéfectible. En ces dramatiques circonstances, nous nous tenons à ses côtés. Le projet démocratique ne sera pas vain. Le coup d’État permanent est inacceptable.

Paris, le 13/10/21

Riposte Internationale

Pour le bureau Fédéral

Ali Ait Djoudi

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Tribunal de Dar El Beida : le journaliste Hassan Bourras libéré

Hassan Bouras est désormais libre et il a quitté la prison d'El Harrach ce soir après avoir passé 14 mois de prison arbitrairement.  Le journaliste...

Les plus populaires

Commentaires récents