2 décembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéRP Kabylie : le pouvoir, de la démission à l'usurpation 

RP Kabylie : le pouvoir, de la démission à l’usurpation 

DECLARATION

RP Kabylie : le pouvoir, de la démission à l’usurpation 

La Kabylie a montré un extraordinaire élan de solidarité avant que le régime ne fasse montre de volonté de le briser. 

Le Rassemblement pour la Kabylie (RPK) nous a fait parvenir la déclaration suivante.

Après avoir fait la démonstration de son incurie et de sa démission face à la pandémie, voilà que le pouvoir, à travers son prolongement sur le territoire français, se met à usurper l’élan de solidarité de la diaspora en voulant la détourner à son profit, par des mesures que seul un ambassadeur agissant contre l’intérêt de ses compatriotes peut dicter. 

Au lieu de décréter l’état d’urgence sanitaire qui doit mobiliser tous les moyens de l’Etat y compris ceux de l’armée pour la sauvegarde de la vie des Algériens, le pouvoir de fait qui a tout fait pour retarder l’aide de la diaspora par des tracasseries douanières, veut maintenant la détourner en se désignant destinataire exclusif et contrecarrer, par conséquent, cet élan de solidarité pour l’avenir. 

Ce pouvoir a fait de l’Algérie un absurdistan où les autorités, non seulement n’assument pas leur responsabilité première, la préservation de la vie du citoyen, mais elles s’evertuent à empêcher les Algériens de prendre cette responsabilité, dans la mesure de leurs moyens en aidant leurs proches, leur quartier, leur village, leur région ou l’ensemble du pays.

- Advertisement -

Ce régime hors-sol se permet, de plus, de regarder ailleurs, en se préoccupant de ce qui lui semble important dans ce moment de péril national, l’organisation des élections locales pour mieux asseoir son emprise sur le pays. 

Il est certain que cette catastrophe sanitaire aura des conséquences politiques lourdes par la confirmation de la rupture totale et irréversible de l’ensemble de la nation avec ce système politique. 

Cette gestion calamiteuse vient réaffirmer que ce pouvoir exclusivement prédateur et anti-national doit partir, il y va de notre survie à tous. La révolution populaire entamée en février 2019 doit maintenant s’accomplir et dans les plus brefs délais. 

Cette crise révèle également que la décentralisation-régionalisation est une nécessité absolue dans un pays continent comportant une grande diversité géographique et culturelle comme l’Algérie. Plus qu’une revendication politique, c’est une émanation naturelle de la société qui donne à voir qu’elle souhaite se prendre en charge.

La mobilisation des citoyens vient d’en apporter la preuve par des réponses adaptées au plus près de la réalité des besoins locaux. 

Pour exemple, la Kabylie est en situation de quasi autonomie de fait. 

La mobilisation générale de sa population, la gestion locale du confinement par les autorités de villages, l’implication de ses entrepreneurs, l’aide effective de sa diaspora en fonction des besoins sanitaires, démontrent la volonté d’une prise en main régionale pour répondre à cette grave  situation sanitaire. 

Pour l’ensemble du pays, cette solidarité  entre citoyens, quartiers urbains, villages, villes et régions, qui est en train de s’organiser au mieux, ne peut que renforcer le sentiment d’une communauté de destin d’une nation algérienne en marche pour son émancipation. 

Dans cet état de guerre contre l’épidémie, il ne reste à l’institutionnel, après avoir failli, que de faciliter au moins l’entreprise d’aide de la diaspora pour le transfert des produits médicaux que ce pouvoir a été lui-même incapable de fournir aux soignants. 

Cette décision de l’ambassade qui n’honore pas l’Algérie, qui choque et révolte profondément la diaspora, doit être reconsidérée et impérativement retirée.

Pour le RPK-France/ Amar Arab

Pour le RPK-Canada /Mohamed Dellah 

 

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Affaire Djamel Bensmaïl : une parodie de procès, selon Riposte internationale

Riposte internationale a publié un communiqué suite aux 49 condamnations à mort dans le procès de l'assassinat de Djamel Bensmaïl qui a eu lieu...

Les plus populaires

Commentaires récents