26 janvier 2023
spot_img
AccueilMondeSahara occidental : l’Espagne soutient les propositions du Maroc

Sahara occidental : l’Espagne soutient les propositions du Maroc

Maroc Espagne

Après un an de brouille diplomatique majeure, l’Espagne et le Maroc ont normalisé vendredi 18 mars leurs relations à la faveur d’un geste de soutien réclamé de longue date par Rabat à Madrid sur le dossier hautement sensible du Sahara occidental. Un coup de théâtre de Madrid qui a surpris la classe politique espagnole. Le Front Polisario, lui, exprime son « étonnement ».  

Le Front indépendantiste sahraoui le Polisario a exprimé son « étonnement » ce samedi à la mi-journée face à la position du gouvernement espagnol de soutenir la position marocaine sur le Sahara occidental, selon un communiqué parvenu à l’AFP. Pour exprimer son mécontentement, l’Algérie a rappelé son ambassadeur à Madrid.

Un échange de communiqués entre Rabat et Madrid, hier vendredi, a avalisé le réchauffement en cours entre les deux capitales et le changement radical de ton à Madrid sur la question du Sahara occidental. « Aujourd’hui, nous entamons une nouvelle étape dans notre relation avec le Maroc basée sur le respect mutuel, le respect des accords, l’absence d’actions unilatérales et la transparence et la communication permanente », écrit le gouvernement espagnol dans un communiqué.

Cette annonce intervient après la publication d’un communiqué du palais royal marocain faisant état d’un message du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez indiquant, selon Rabat, que le plan marocain « d’autonomie » pour le Sahara occidental est ‬« la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend ».

- Advertisement -

Plus tard dans la journée, le chef de la diplomatie espagnole José Manuel Albares est revenu sur le dossier, devant la presse à Barcelone, déclarant à son tour que «l’Espagne considère que l’initiative d’autonomie présentée en 2007 (par le Maroc) est la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution de ce différend » entre Rabat et les indépendantistes du Front Polisario.

Avec RFI

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Amel Zenoune Zouani : le combat pour la liberté

Amel avait un grand cœur et l’Algérie dans le cœur. Ce matin funeste du 26 janvier 1997, la main assassine de l’islam politique avait...

Les plus populaires

Commentaires récents