28 septembre 2022
spot_img
AccueilA la uneSaïd Metiche, à ta mémoire, nous entonnerons « Atir lqefs et min...

Saïd Metiche, à ta mémoire, nous entonnerons « Atir lqefs et min jibalina »

Saïd Metiche

Chaque légende a un nom, plus ou moins réel, mais souvent née de l’imagination de quelque génie de poète. Ici il est question d’hommes de lutte et convictions. De Saïd Metiche qui vient de nous quitter.

Les noms des trois dont je parle et qui se faisaient appeler les « Trois mousquetaires », ont bel et bien existé. Trois Algériens de chair et de sang, dont le troisième et le dernier de cette saga fraternelle vient de tirer sa révérence, il ira rejoindre ses camarades.

Trois Algériens, le premier Mustapha Ben Mohammed était originaire de Mostaganem, le deuxième Abderrahmane Arfoutni et connu sous le prénom de Kamal est originaire du Constantinois, et le dernier qui vient de rejoindre ses deux frères, était lui originaire de Bounouh en Haute Kabylie. Saïd Metiche alias Bachir Saïd puisque c’est de lui dont il s’agit, fut un homme au destin si singulier.

J’ai eu la chance de les rencontrer tous les trois, mais avec Saïd, est née une véritable amitié ou plutôt un pacte de fraternité algérienne.

Tous trois cofondateurs de l’O.S.T (Organisation socialiste des travailleurs), ils ont connu les pires épreuves de l’exercice tyrannique. Prisons et tortures pour Kamel et Mustapha et l’exil, la clandestinité et le harcèlement policier pour Saïd.

- Advertisement -

Fils de militant de la fédération de France du FLN, très jeune, Saïd est arrivé en France. Sa dernière année de lycée à Clamart a failli lui être fatale, Saïd a été éborgné ce 17 octobre 1961. Toute sa vie, il en portera les stigmates et les conséquences ; conséquences d’une guerre sans fin contre les injustices.

A l’indépendance du pays, Saïd rejoint le pays avec son père aussitôt anobli pour ses faits d’armes. Son père rejoignit les nouveaux maitres du pays avec tous les privilèges inhérents.

Saïd lui se rapprocha aussitôt de la résistance naissante. Très vite il s’impliquera dans l’organisation du FFS. Rapidement, il s’apercevra que ce n’est pas la révolution dont il rêvait.

Il repart en France et entreprend des études d’audiovisuel à Paris au fameux centre Vaugirard, il en fera son métier, spécialisé dans le documentaire, il tournera dans trente-six pays. La rencontre avec ses idéaux révolutionnaires l’ont plongé dans une clandestinité qui va durer vingt ans.

A plusieurs reprises il fut la cible des services algériens. Toutes les tentatives de corruption ont échoué, il est allé jusqu’à réfuter et rejeter l’immense héritage de son père. Il déclara simplement, que cet argent appartenait au peuple algérien et que la fortune amassée par son père n’était pas le fruit d’un labeur honnête. Un exemple si besoin est, de l’engagement du personnage.

Je ne souhaite pas encenser un homme au caractère opiniâtre et parfois acariâtre même, mais tout simplement de mettre en lumière des traits de caractères d’un révolutionnaire au sens le plus ordinaire, mais le plus noble du terme.

Avec l’OST lui et ses camarades ont structuré les luttes des travailleurs algériens. Il était depuis des années en rupture de ban avec les instances du parti qu’il a cocréé. En 2019 bien que très malade, il a tenu à rentrer au pays et à participer à l’immense espoir suscité par les luttes populaires. Des mois durant il parcourra le pays pour parler du combat de ses frères, il en est revenu épuisé, mais toujours croyant en la fraternité et la lutte des Algériens.

Sa fille unique, F., bien que née en France a dans l’immense douleur qui la frappe, témoigne d’un courage et d’une dignité hérité d’un père si juste.

« Tu sais Akli, j’ai ma part d’algérianité, et tu auras compris, j’ai le caractère de papa ».

Saïd chérissait plus que tout, au-delà du combat, de la révolution, la fraternité. Sa porte ouverte à tous les vents des exils de l’univers, restera ouverte dans nos cœurs, frère, ce n’est qu’un au revoir et à ta mémoire nous entonnerons : « Atir lqefs et min djibalina ».

Akli Drouaz

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Détenus d’opinion : rassemblement amazigh samedi devant la Bourse de Paris

A l'appel du Congrès mondial amazigh, un rassemblement est prévu samedi 24 septembre place de la Bourse Paris IIe pour dénoncer la répression et...

Les plus populaires

Commentaires récents