2 octobre 2022
spot_img
AccueilIdéeSilence les braillards ! Et exigence de justice

Silence les braillards ! Et exigence de justice

APPEL en soutien aux journalistes incarcérés

Silence les braillards ! Et exigence de justice

L’arrestation des journalistes d’Algériepart, Beur-tv et dzayer-press semble être une affaire où les plaignants sont à la fois juges et parties.

La présomption d’innocence est bafouée par le scandaleux lynchage médiatique qui cible les mis en cause. Et le secret de l’instruction est éventé par un déballage qui semble substituer certaines rédactions médiatiques aux cabinets des procureurs et des juges.

Les procédés mis en œuvre accréditent plus l’idée d’un règlement de comptes que celle d’une sereine recherche de vérité.

- Advertisement -

Deux impératifs apparaissent devant de telles dérives : • D’abord lever l’abusive détention préventive prononcée contre les mis en cause. La loi considère cette mesure comme exceptionnelle et définit avec rigueur les conditions de sa mise en œuvre.

Toutes choses qui ne sont pas respectées dans l’affaire Abdou Semmar et ses camarades.

• Rétablir la sérénité de la procédure judiciaire en imposant le silence aux hystériques et en organisant une communication officielle qui éclaire l’opinion et la rassure sur l’impartialité de l’instruction. Une telle mission reviendrait au procureur de la République ou au ministre de la Justice.

Sans ces mesures urgentes, toute personne attachée à la justice ne peut que condamner l’arbitraire des procédures en cours et en dénoncer l’illégalité. Si nul ne peut être au-dessus de la loi, celle-ci ne peut être au service de personne en particulier. Or, trop d’indices suggèrent une sourde stratégie d’implication des garants de la loi et, même, de l‘appareil judiciaire dans ce qui prend les allures d’une vendetta.

Tout en dénonçant, avec la plus grande fermeté, l’excitation des gueulards, nous lançons un appel à la remise en liberté des prévenus, à l’intervention d’autorités au fait des dossiers et dont la parole correspondrait à un engagement politique sur la sérénité et la régularité de l’instruction.

Pour signer l’appel aller à : mezghena.org/fsemmar

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Législatives en Italie : le parti d’extrême droite de Meloni en tête

Selon un sondage sortie des urnes, Fratelli d'Italia, le parti de la postfasciste Giorgia Meloni, est le premier parti de la Botte, avec un...

Les plus populaires

Commentaires récents