23 mars 2023
spot_img
Accueil360°Smaïl Doucène ou le sens du sacrifice d'un pilote

Smaïl Doucène ou le sens du sacrifice d’un pilote

Crash de l’avion de l’armée nationale à Boufarik

Smaïl Doucène ou le sens du sacrifice d’un pilote

« L’avion va s’écraser,je vais tenter d’éviter la zone d’agglomération », ce message est celui de l’avion militaire qui s’est abîmé dans un champ mercredi matin. Smaïl Doucène, le commandant de bord de cet avion de fabrication russe, a évité une catastrophe encore plus importante, en ayant le réflexe, dans un dernier geste héroïque, de diriger son avion vers une zone non habitée.

En dépit des 257 victimes qui étaient à bord de cet Illiouchine, qui devait assurer le vol Boufarik-Tindouf-Béchar, le pilote a sans doute réussi là une des actions les plus courageuses de ces dernières années en Algérie. Smaïl Doucène est natif de la wilaya de M’sila, il était père de trois enfants. Il n’avait que 45 ans.

Pour ce geste, ce commandant de bord mérite les honneurs de la République.

- Advertisement -

Rappelons que cet avion s’est écrasé mercredi à 7h50 quelques minutes après son décollage de l’aérodrome de Boufarik. 

Auteur
La rédaction

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Kateb Yacine admirait-il Boumediene ?

Avec la chasse impitoyable qui s’abat sur toute voix discordante au pouvoir de Chengriha-Tebboune et les centaines de prisonniers d’opinion qui croupissent dans les...

Laissez-nous vos commentaires

Les plus populaires

Commentaires récents