23 avril 2024
spot_img
AccueilChroniqueSommet arabe : les élucubrations de Ramtane Lamamra !

Sommet arabe : les élucubrations de Ramtane Lamamra !

Lamamra

Après la coupe arabe de football, c’est au tour d’un sommet arabe qui sera organisé à Alger dans un futur proche mais dont la date reste imprécise.

À propos de ce sommet, l’organisateur Ramtane Lamamra (quel comble double !), précise que « conformément aux mesures en vigueur dans le cadre du système arabe, le président de la république compte proposer une date alliant la symbolique nationale historique et la dimension arabe, une date qui consacre les valeurs de la lutte commune et de la solidarité arabe ». Comprend qui voudra ce charabia !
Il ne serait pas étonnant que pour nous asséner le coup de massue fatal que cette date coïncide avec la journée du moudjahid, c’est-à-dire le 20 août, pour enterrer une seconde fois les combattants authentiques et noyer une fois pour toute le congrès de la Soummam dans les méandres de cet arabisme qui leur fait perdre la tête. Voire le 19 mars, lendemain de signature des historiques accords d’Evian. Décidément, on n’est plus au premier reniement national.

 

Satisfait de ses augures, Lamamra rajoute : « Cette date devrait être adoptée par le conseil des ministres arabes lors de sa session ordinaire prévue en mars prochain, avec l’initiative de l’Algérie et l’appui du secrétariat général de la Ligue arabe ». Une première pour l’histoire du pays.

On remarquera que le qualificatif arabe est utilisé cinq fois dans deux  phrase de trois et deux lignes ! De quoi faire jubiler Ahmed Ben Bella dans sa tombe et faire redresser les moustaches de Boumediene ! Bienfait pour la bobine de tous ceux qui refusent de croire aux « foutouhates » qui ont fait de nous de bons et pieux arabes !

- Advertisement -

Vous en voulez davantage pour satisfaire vos kamums ? Notre diplomate en rajoute une couche s’envolant encore plus haut en affirmant que ledit sommet permettra « de parachever le processus préparatoire dans la forme et dans le fond, découlant ainsi sur la réalisation et les conclusions d’une politique confortant la crédibilité et l’efficacité de l’action arabe commune ».

Avec ça, on aura enfin compris pourquoi notre équipe nationale a été éliminée de la CAN. Il y a eut sacrilège et offense à l’omniscient ! car cette can aurait du s’appeler cana pour coupe d’Afrique des Nations Arabes ! Reste à espérer que le tir sera rectifié aux prochains rendez-vous !

Et vive nous, les Amazighs arabisés, hamdoullah, par Oqba et sa pacifique cavalerie !

Pour reprendre l’expression d’un lecteur « quand un Amazigh pleure, sache que c’est son frère qui l’a frappé ». N’est-ce pas son excellence Lamamra ?

Kacem Madani

21 Commentaires

  1. Ce n’est pas possible! Non, on ne va pas me dire que cette ligue arabe existe encore! Il doit y avoir une blague quelque part. A moins qu’il s’agisse de la ligue kharabe?

  2. Il n est pas impensable que les pays du Golf puissent ne pas participer à cette réunion des pays arabe organisée hors territoires arabes. Le jeune prince Al Sa3ud semble-t-il ne badine pas sur les questions d identités et f’héritage qu il ne veut pas partager avec tous les gueux en costard du monde

  3. Ridicule! Ridicule cet écrit. lorsqu’on se laisse guider par la haine et le racisme on tombe sur le genre. L’auteur prouve qu’il est à bout de souffle dans son entreprise.
    Le Grand Benchicou, que Dieu le garde, ne tomberait jamais si bas.

    • je ne pense pas que les adeptes du système de dhimma et de la jizya puissent donner des leçons sur le racisme et la haine ainsi que sur le respect de la diversité, même d’opinion ; la preuve, lors des fameuses élections législatives du 26 décembre 1991, les gens de Kabylie n’ont pas voté pour leurs soi-disant extrémistes ; mais de l’autre côté, le monde a eu la volonté de porter des fanatiques religieux à la tête de l’État algérien en votant à presque 100% pour les fondamentalistes du FIS pour justement ressusciter et appliquer le système de Dhimma. En tout état de cause, c’est juste un moratoire qui a été établi.
      Par ailleurs, pour rester dans le vif du sujet: Présentement, pourriez-vous nous citer un seul pays arabe que l’Algérie peut considérer comme un allié important sur lequel elle peut compter en toute circonstance???

  4. Mmmm ! J’ai comme l’imprisyou qu’on ne nous dit pas tout . Comment croire que ce somment n’a pu eu lieu pour des raisons de calendrier seulement et que la rupture des relations avec notre voisin n’a rien à y voir.

    Y’a kamim quelque chose de surprenant dans cet entêtement à organiser un sommet Zarabe au nez et à la barbe des pays qui ont été envoyés ad patres lorsque ils voulaient nous réconcilier avec nos voisins.

    Si nos diplomates arrivent à convaincre nos frères Zarabes la3zayez que la rupture des relations diplomatiques avec notre voisin ne devrait pas interférer dans les liens iindéfectibles entre frères Zarabes, et si notre voisin à qui nous avons kamim fermé la porte sur son qamum ne fait rien pour saboter ce sommet c’est que j’entrave encore moins que pouic à la boulitik.

  5. Azul,Kacem Madani,
    L’Histoire non falsifiée nous apprend que Okba,le conquérant arabe a humilié Koceila en l’obligeant à égorger une bête ce qui est dégradant pour un Amazigh. Mais Koceila s’est vengé en tuant Okba lors d’une bataille prés de Biskra.

  6. J’ai connu Ramtane Lamamra bien plus lucide que celui qui nous sert ce galimatias dans une langue de bois creuse, à faire mourir d’envie un éditorialiste du Quotidien national « El Moudjahid »! Revenu bredouille de ses visites aux principales monarchies du Golfe, qui, comme chacun le sait entretiennent une alliance de destin avec la monarchie Allawite, je doute qu’il soit l’initiateur de cette étrange stratégie de contournement de la Séoudie et de ses clients, par une tentative d’une alliance improbable avec le Maréchal Sissi, qui, en plus de sa dépendance des pétrodollars de MBS, n’est pas tellement connu pour nourrir des sentiments « fraternels » avec l’Algérie! Sans compter que sa stratégie dans la région vise principalement à réduire l’influence de l’Algérie dans la Région Afrique du Nord. Un grand diplomate a besoin de trois choses : l’amour de la Patrie, la lucidité, l’audace et l’ambition, la dernière à user avec modération, faute de quoi, on finit par vendre son âme au diable!
    En vérité, les Monarchies du Golfe, tout comme l’Egypte, voudraient tordre le bras à l’Algérie pour lui imposer une médiation dans son conflit avec son voisin de l’Est. QUI PLUS EST : UNE MEDIATION OU ILSSERAIENT JUGES ET PARTIES!

      • Je voulais écrire qu’un bon diplomate a besoin de trois choses : l’amour de la patrie, beaucoup de lucidité et une grande ambition pour son pays, et non pour soi, faute de quoi, on risquerait de vendre son âme au diable. En revanche, savoir compter est une condition nécessaire, mais non suffisante!

  7. Je tiens l’Egypte pour une grande nation qui défend ses intérêts, en toute circonstance. Mais étant algérien doué de mémoire, je sais que l’Egypte n’a jamais voulu faire de l’Algérie son alliée (la notion d’amitié concerne les peuples, et non les Etats). Pour elle, l’Algérie ne peut être que sa cliente ou son adversaire. Pour tout dire, je ne connais que trois pays, dits arabes, réellement proches de l’Algérie : la Syrie, le Yémen et le Soudan. Il faudra s’y faire, et prendre un jour la décision de salubrité publique : sortir de ce machin de Ligue Arabe, avant que l’Etat d’Israël n’en fasse partie.

    • Franchement si les vrais arabes veulent leur cousins juifs y participer , en quoi cela te devrait t inportuner si tu es Kabyle ????
      Peut etre la prochaine fois tu devrais signer Abou Dahman!

      • Azul,
        Je ne comprends pas votre remarque. Je suis kabyle, et At Dahman est mon nom de famille, et non mon pseudo, ne vous en déplaise! Tout en étant amazigh et fier de l’être, je ne nourris que des sentiments fraternels à l’égard de mes compatriotes arabophones et nulle hostilité à l’égard des peuples arabes, ou qui se disent tels. Je soutiens les luttes des peuples palestinien et sahraoui, parce que ce sont, à mes yeux, des causes justes, comme ce fut le cas pour notre propre combat pour la Libération de notre pays!

        • Il s’agit toujours de respect mutuel mais quand ce respect ne marche que dans un sens, la cela ne vas plus : on n’est pas ici en trein de parler d’amis arabophones ou amazighophone mais d’un probleme bien plus complexe. qui semble torture certains Algeriens: la place de la crise Palestinienne . Franchement en tant que Kabyle, je n’ai recu que des insultes de la part de ces Palestiniens qui ont souvent supporter les exactions du regime contre les jeunes Kabyles.

          • Essentialiser tel ou tel groupe humain, quel qu’il soit, est le début de quelque chose d’obscène qui s’appelle le racisme. J’ai, comme vous, lu, supra, le tombereau de clichés éculés et ridicules sur « les kabyles », débité par un crétin que je me sentirais tenu de me rabaisser à son niveau. Un grand homme, disait « qu’il est toujours préférable de se situer du point de vue le plus élevé, c’est moins encombré »!
            Qim di talwit a gma!

          • Corrigendum
            Lire : J’ai, comme vous, lu, supra, le tombereau de clichés éculés et ridicules déversé par un crétin sur « les kabyles ». Je ne me sens pas, pour autant, tenu de me rabaisser à son niveau, en engageant, sur son terrain, une polémique stérile avec lui.

  8. hé les amis nous sommes tous algériens quelque soit la région où nous vivons! il faut arrêter les médisances et nous respecter! c’est une question d’honneur car on s’avilit en tenant des propos indécents! j’irai même plus loin, suite aux propos odieux entendus sur nos frères marocains et tunisiens après la défaites des Fennecs, les peuples du Grand Maghreb sont un seul et même peuple!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents