26 janvier 2023
spot_img
AccueilCulture"Tameṭṭut", Lounis Aït Menguellet en toute pédagogie !

« Tameṭṭut », Lounis Aït Menguellet en toute pédagogie !

 

Lounis Aït Menguellet
Crédit photo : Hayat Aït Menguellet

Mieux que mille discours, à l’occasion de la fête des grand-mères, ce dimanche 6 mars, et de la journée de la femme, ce mardi 8 mars, nous vous proposons l’écoute et la traduction d’une des chansons les plus pédagogiques de notre aède national, Lounis Aït Menguellet.

« Tameṭṭut » est un titre de l’album « Issefra » -édité en 2014- et dédié à la Femme. Sa portée est universelle et intemporelle, à l’image de l’intégralité de l’œuvre de notre chantre.

Ayons une pensée particulière à ces femmes ukrainiennes qui font face, avec courage, aux folies destructrices des hommes !

Quand comprendrons-nous enfin que la femme est l’unique origine, le présent et le seul avenir de l’homme ?

« Tamettut », la Femme

- Advertisement -

Elle venait au monde dans le silence, on ne la célébrait pas 

C’est ainsi jadis, qui ne s’en souvient pas

Plongé dans la tristesse, son père ne s’en réjouissait pas

Pourtant dès son premier sourire, de félicité le soleil rayonnait 

Ouvrons les yeux, honore-la c’est ta fille

Honore-la c’est sa fille, c’est notre fille à tous.

 

Elle veille sur son frère jusque dans son sommeil

C’est son cadet, il est sous sa protection 

Elle s’y consacre même quand il fait le grognon

Elle l’aime si fort qu’à lui elle remet son sort 

Ouvrons les yeux, honore-la c’est ta sœur

Honore-la c’est sa sœur, c’est notre sœur à tous.

 

Sous le voile dissimulée ou avec les cheveux détachés 

Que les proches l’envient, que la lune se surprenne à la jalouser

Dedans ou dehors, dans la retenue elle doit se cantonner

Face à nos préférences elle prend son mal en patience

Ouvrons les yeux, honore-la c’est ton épouse 

Honore-la c’est son épouse, c’est notre épouse à tous.

 

Elle tremble d’anxiété quand son fils tarde à rentrer

Pour lui elle a donné sa vie et tout sacrifié 

Pour elle nous nous querellons croyant la protéger 

Alors que c’est elle qui nous soutient, c’est notre pilier

Ouvrons les yeux, honore-la c’est ta mère

Honore-la c’est sa mère, c’est notre mère à tous.

 

En toute occasion offre-lui un bouquet de fleur

Montre-lui combien elle préoccupe ton cœur 

Que ce soit ta fille, ta sœur, vielle ou plus jeune

Que ce soit ta mère, ta grand-mère, ou une étrangère 

Ouvrons les yeux, prenons garde à la respecter

C’est la Femme, le pilier de la société. 

Kacem Madani 

 

ARTICLES SIMILAIRES

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

Les plus lus

Le poète Akli Mouhoubi arrêté à Aokas

Le poète et écrivain, Akli Mouhoubi, surnommé Matoub d'Aokas, a été arrêté par la gendarmerie mercredi 25 janvier dans le kiosque où il travaillait,...

Les plus populaires

Commentaires récents